A la une : Trésors d'Archives
A la une : Trésors d'Archives
La colorisation, réalisée en 1952 pour les besoins d’une publicité par les communicants de Pirelli, a été mal faite : la combinaison de Farina devrait être aussi blanche que le bonnet de coton qu’il portait sous son casque –blanc lui aussi. Ascari est lui bien en bleu clair, sa couleur fétiche, celle de son casque. (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio Pirelli)
Il était courant pour les publicitaires dans les années quarante et cinquante de coloriser les photos noir et blanc. Parfois cependant, celui qui tenait le pinceau n’avait pas forcément eu toutes les informations du photographe qui avait réalisé l’image. D’où, comme ici, quelques petites erreurs –mineure. (copyright archives AgrippA-mediA /// D.R.)

ASCARI ET FARINA,
HÉROS DE FERRARI

CHAQUE SEMAINE, SURGIE DE NOS ARCHIVES ET DES MEILLEURES PHOTOTHÈQUES, UNE IMAGE EXCEPTIONNELLE RACONTE LES GRANDES HEURES DE L’AUTOMOBILE. C’EST “TRÉSOR D’ARCHIVES”.

CETTE SEMAINE, EXTRAITS DE LA MAGNIFIQUE PHOTOTHÈQUE PIRELLI, ALBERTO ASCARI ET NINO FARINA PRENNENT LA POSE AU VOLANT DE LEUR FERRARI 375 F1 LORS DU GRAND PRIX DE TURIN 1952.


S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure