A la une : Trésors d'Archives
A la une : Trésors d'Archives
André Lagache ou René Léonard en action. Au fil des tours, les voitures décapent la piste de terre battue qui devient plus adhérente qu’en début de course où une couche de gravier et de poussière la rend très glissante. Les premiers campeurs, dans le bois, étaient-ils britanniques ? (copyright archives AgrippA-mediA /// DR)
Les trois équipages Chenard et Walcker posant la veille du départ. Une équipe réduite à ses seuls pilotes –deux par voiture- car le règlement interdit toute assistance. Ravitaillement, changement de pneus, réparation, l’équipage doit tout faire lui-même. A gauche, la n°9 et les futurs vainqueurs. (copyright archives AgrippA-mediA /// DR)
Samedi 26 mai 1923, sous une pluie qui va accompagner longtemps les concurrents, Charles Faroux donne le départ de la première édition des 24 Heures du Mans -épreuve qu’il a inventées sur le modèle de courses longues distances disputées aux Etats Unis. (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Michelin)

LES PREMIÈRES HEURES DU MANS

LE GRAND PRIX DE MONACO ET LES MULTIPLES SUJETS QUE NOUS LUI AVONS CONSACRÉS LA SEMAINE DERNIÈRE NOUS ONT EMPÊCHÉS DE CÉLÉBRER UN ANNIVERSAIRE IMPORTANT : CELUI DES 24 HEURES DU MANS. LE 26 MAI 1923, CELLE QUI ALLAIT DEVENIR LA PLUS CÉLÈBRE ÉPREUVE AUTOMOBILE DU MONDE VIVAIT SON PREMIER DÉPART.


S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure