A la une : Modèles
A la une : Modèles
Sauvé par miracle des destructions de la seconde guerre mondiale, ce plan présente une vue générale de l’Auto Union Type D dans sa version de 1938. Notez le cockpit très exigu qui ne laisse guère de place au pilote pour exercer son art… (copyright archives AgrippA mediA /// archives Groupe Audi)
Hans Stuck, ici aux commande de l’Auto Union Type A, va dès sa première course au Grand Prix de Berlin le 27 mai 1934, révéler tout le potentiel de cette voiture monstrueuse. Pole position, course en tête, mais sortie de piste tant la monture est rétive ! (copyright archives AgrippA mediA /// archives Groupe Audi)
Après une saison d’apprentissage en 1934 avec les Type A, l’écurie Auto Union attaque la saison 1935 (ici l’écurie à la « Coppa Acerbo ») avec une monoplace évoluée, la Type B, et des pilotes qui commencent à prendre la mesure du monstre. (copyright archives AgrippA mediA /// archives Groupe Audi)
La grille de départ type d’un Grand Prix à partir de la fin de la saison 1934 : aux avant-postes, monopolisant les deux premières lignes (l’ordre de départ est établi en fonction des temps des essais depuis 1933), les Auto Union et les Mercedes. (copyright archives AgrippA mediA /// archives Groupe Audi)
Le châssis de l’Auto Union imaginé par Ferdinand Porsche et les ingénieurs de Horch est très simple ainsi qu’on le voit sur cet exemplaire survivant dépourvu de carrosserie et équipé du moteur V16 et de sa suralimentation Roots. (copyright archives AgrippA mediA /// archives Groupe Audi)
A partir de 1943, l'usine Auto Union de Zwickau est bombardée par les Alliés. Puis fin 1944, la zone est occupée par l'armée russe. Les voitures qui n'ont pas été détruites, disparaissent. Prises de guerre des scientifiques soviétiques.  (copyright archives AgrippA mediA /// archives historiques Groupe Audi)

AUTO UNION :
MYTHE ET MYSTÈRES

L’AUTO UNION EST SANS DOUTE LA VOITURE DE L’”ÈRE DES TITANS” QUI FAIT LE PLUS FANTASMER. DÉVELOPPÉE SUR LA BASE D’UN PROJET DE FERDINAND PORSCHE, ELLE EST TECHNOLOGIQUEMENT TRÈS EN AVANCE SUR SON TEMPS LORSQU’ELLE APPARAÎT EN 1934. DÉMESURÉE. ELLE VA, AUX CÔTÉS DES MERCEDES, RÉGNER SUR LES ÉPREUVES EUROPÉENNES JUSQU’EN 1939. IL NE RESTE DE CETTE HISTOIRE BRUTALEMENT INTERROMPUE QUE DES PHOTOS. LA GUERRE A FAIT DISPARAITRE LA QUASI TOTALITÉ DES EXEMPLAIRES PRODUITS. PERDUS À TOUT JAMAIS ? PAS SÛR…


S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure