Pierre Bardinon avait rassemblé au Mas du Clos la plus belle collection de Ferrari du monde. Il y recevait régulièrement les collectionneurs (ici le Club Ferrari France venu célébrer son 24e anniversaire en 1992) COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// DrM

Pierre Bardinon avait rassemblé au Mas du Clos la plus belle collection de Ferrari du monde. Il y recevait régulièrement les collectionneurs (ici le Club Ferrari France venu célébrer son 24e anniversaire en 1992) COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// DrM

FERRARI ORPHELIN
DE PIERRE BARDINON

PIERRE BARDINON, COLLECTIONNEUR PASSIONNÉ ET ACHARNÉ, AVAIT DISCRÈTEMENT INSTALLÉ LA PLUS BELLE COLLECTION FERRARI DU MONDE SUR SON CIRCUIT DU MAS DU CLOS, À CÔTÉ D’AUBUSSON.

Grâce à Pierre Bardinon, la France était le second pays de Ferrari. Pour les amoureux de la marque, il était le collectionneur de référence. Avant tout le monde, dès le début des années soixante, conseillé par son complice Claude Vialard, il avait commencé à réunir sur son circuit du Mas du Clos ce qui allait devenir la plus belle collection Ferrari du monde. Traquant les modèles de compétition les plus prestigieux et parmi eux les châssis au palmarès le plus étincelant (quasi exclusivement des voitures de l’écurie d’usine), il avait ainsi acquis un ensemble unique qui comptait notamment les 250 TR et 330 TRI/LM victorieuses aux 24 Heures du Mans, respectivement en 1958 et 1962 (les deux fois avec Olivier Gendebien et Phil Hill), la 250 GT victorieuse au Tour de France 1961 (châssis n°2937GT, ex-W.Mairesse-G.Berger), la 312P ex-P.Rodriguez-D.Piper (n°0870), la 330 P4 (n°0860) ou encore la GTO 1964 (n°5573GT) -il était d’ailleurs le dernier en France à en détenir une.
L’exceptionnelle qualité des voitures rassemblées pousse aujourd’hui les collectionneurs ayant acquis certains de ces anciens joyaux à fièrement laisser sur leur carrosserie le blason « Collection du Mas du Clos ». La plus belle des appellations d’origine. Une œuvre unique saluée par Enzo Ferrari lui-même. Questionné un jour sur l’absence de collection à l’usine de Maranello, l’Ingegnere avait répliqué : « Pas besoin : Bardinon l’a fait pour moi. ».
Pierre Bardinon nous a quittés le 17 août 2012.

POUR EN SAVOIR PLUS…
.Le site du circuit du Mas du Clos

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure