La Ferrari California T vue de 3/4 arrière. Un dessin allégé, plus élégant, avec des échappements enfin bien intégrés et un extracteur en partie basse  COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA

La Ferrari California T vue de 3/4 arrière. Un dessin allégé, plus élégant, avec des échappements enfin bien intégrés et un extracteur en partie basse
COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA


La Ferrari California T. Nouveau design, nouveau moteur (de l’atmosphérique au turbocompressé). La version précédente, la California (sans « T »), avait été présentée en mai 2008 à Maranello. La nouvelle, la California T, sera dévoilée au public à l’ouverture du Salon de l’Auto de Genève le 6 mars  COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA

La Ferrari California T. Nouveau design, nouveau moteur (de l’atmosphérique au turbocompressé). La version précédente, la California (sans « T »), avait été présentée en mai 2008 à Maranello. La nouvelle, la California T, sera dévoilée au public à l’ouverture du Salon de l’Auto de Genève le 6 mars
COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA


L’intérieur de la Ferrari California 2008  COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA

L’intérieur de la Ferrari California 2008
COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA


L’intérieur de la Ferrari California T  COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA

L’intérieur de la Ferrari California T
COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA


La Ferrari California 2008 vue de profil  COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA

La Ferrari California 2008 vue de profil
COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA


La Ferrari California T vue de profil. Plus que des retouches : un nouveau dessin. Et c’est tant mieux   COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA

La Ferrari California T vue de profil. Plus que des retouches : un nouveau dessin. Et c’est tant mieux
COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA


La Ferrari California 2008 vue de 3/4 arrière, certainement la partie la moins réussie de la voiture  COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA

La Ferrari California 2008 vue de 3/4 arrière, certainement la partie la moins réussie de la voiture
COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA


La Ferrari California 2008 toit fermé. Une esthétique et un système très bien réalisés  COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA

La Ferrari California 2008 toit fermé. Une esthétique et un système très bien réalisés
COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA


La Ferrari California T toit fermé. Pas de changement : 14 secondes pour l’ouvrir (et même temps pour le refermer !)  COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA

La Ferrari California T toit fermé. Pas de changement : 14 secondes pour l’ouvrir (et même temps pour le refermer !)
COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA


La Ferrari California 2008 vue de 3/4 avant  COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA

La Ferrari California 2008 vue de 3/4 avant
COPYRIGHT ARCHIVES AGRIPPA-MEDIA /// FERRARI UFFICIO STAMPA


FERRARI CALIFORNIA T
MARANELLO REMET LE TURBO

FERRARI AVAIT PRÉSENTÉ EN MAI 2008 LA CALIFORNIA. VOICI SA REMPLAÇANTE, LA CALIFORNIA T. « T » POUR TURBO, PUISQUE LE MODÈLE REDESSINÉ HÉRITE D’UN V8 TURBOCOMPRESSÉ. LE PREMIER MOTEUR SURALIMENTÉ CHEZ FERRARI DEPUIS CELUI INSTALLÉ DANS LA F40 EN 1987. SIX ANS APRÈS LE LANCEMENT DE LA CALIFORNIA « ATMOSPHÉRIQUE », C’EST EN FAIT UNE NOUVELLE VOITURE QUE FERRARI MET SUR LE MARCHÉ. RETOUR SUR CES CHANGEMENTS AVEC UN « AVANT-MAINTENANT » EN CHIFFRES ET EN IMAGES.

Chez Ferrari, tout commence par un moteur. C’est la philosophie de la maison depuis sa création en 1947 par Enzo Ferrari. Pour la California, tout recommence donc avec un nouveau bloc.

Au-delà du nouveau design de la voiture (âgée de six ans) dont vous pouvez voir l’évolution 2008-2014 sur les photos qui illustrent ce sujet, c’est surtout sous le capot que réside la différence entre la California et la California T, avec le remplacement du V8 atmosphérique de 4297 cm3 par un tout nouveau V8 turbocompressé de 3855 cm3.

Si l’intégralité des détails techniques de celui-ci n’est pas encore révélée par Ferrari (notamment les données fondamentales de course du piston et d’alésage du cylindre), Maranello a déjà communiqué quelques unes de performances théoriques du moteur qui, compte tenu de ses nouvelles caractéristiques, dopent le comportement de la voiture. Petit compératif chiffré (entre parenthèses, les données de l’« ancienne » California) :

 

CARACTÉRISTIQUES MOTEUR :

  • Architecture : V8 à 90° (identique)
  • Cylindrée : 3855 cm3 (4297 cm3)
  • Alimentation : turbocompressée (atmosphérique)
  • Puissance maximale : 560 ch à 7500 tr/mn (460 à 7750 tr/mn)
  • Couple maximum : 755 Nm à 4750 tr/mn (485 Nm à 5000 tr/mn)

DIMENSIONS VOITURE :

  • Longueur : 4570 mm (4563 mm)
  • Largeur : 1910 mm (1902 mm)
  • Hauteur : 1322 mm (1308 mm)
  • Poids à vide : 1625 kg (1630 kg)
  • Distribution du poids : 47% à l’avant – 53% à l’arrière (identique)

PERFORMANCES :

  • Vitesse maximale : 316 km/h (310 km/h)
  • 0-100 km/h : 3,6 s (4 s)

 

Aucun tarif n’est encore communiqué mais, comme habituellement en pareil cas, le tarif de la California T devrait légèrement grimper par rapport à celui de la California 2008 qui est actuellement facturée 184 225 €.

D’autres informations dès l’ouverture du Salon de l’Auto de Genève le 6 mars !

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure