Les fabuleuses Alfa Romeo BAT de Nuccio Bertone. De gauche à droite BAT-5 (1953), BAT-7 (1954) et BAT-9 (1955) (copyright archives AhrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

Les fabuleuses Alfa Romeo BAT de Nuccio Bertone. De gauche à droite BAT-5 (1953), BAT-7 (1954) et BAT-9 (1955)
(copyright archives AhrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


L'Alfa Romeo BAT-5 de 1953 (copyright archives AhrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

L'Alfa Romeo BAT-5 de 1953
(copyright archives AhrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


L'Alfa Romeo Giulietta Sprint de 1954 (copyright archives AhrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

L'Alfa Romeo Giulietta Sprint de 1954
(copyright archives AhrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


L'Alfa Romeo Giulietta Sprint Speciale, dite "SS", de 1957 (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

L'Alfa Romeo Giulietta Sprint Speciale, dite "SS", de 1957
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


La carrosserie spéciale réaisée sur la Ferrari 250 GT en 1959 (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

La carrosserie spéciale réaisée sur la Ferrari 250 GT en 1959
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


Nuccio Bertone en 1963 à côté de la Chevrolet Corvair Testudo (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

Nuccio Bertone en 1963 à côté de la Chevrolet Corvair Testudo
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


En 1964, l'Alfa Romeo Canguro (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

En 1964, l'Alfa Romeo Canguro
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


La Fiat 850 Spider de 1965 (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

La Fiat 850 Spider de 1965
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


L'Alfa Romeo Montreal, proposée dès 1966, produite de 1970 à 1974 (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

L'Alfa Romeo Montreal, proposée dès 1966, produite de 1970 à 1974
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


En 1966, sans doute le dessin de Bertone le plus célèbre : la Lamborghini Miura (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

En 1966, sans doute le dessin de Bertone le plus célèbre : la Lamborghini Miura
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


La Lamborghini Marzal de 1967 (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

La Lamborghini Marzal de 1967
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


1968, révolution avec l'Alfa Romeo Carabo (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

1968, révolution avec l'Alfa Romeo Carabo
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


1970, le concept Lancia Stratos Zero (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

1970, le concept Lancia Stratos Zero
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


Issue du concept "Stratos Zero" de Bertone, voici la Lancia Stratos HF telle qu'elle est présentée en 1971. Le choc visuel est énorme. Mais il n'est rien comparé au choc sportif ! (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

Issue du concept "Stratos Zero" de Bertone, voici la Lancia Stratos HF telle qu'elle est présentée en 1971. Le choc visuel est énorme. Mais il n'est rien comparé au choc sportif !
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


1972, la Lamborghini Countach (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

1972, la Lamborghini Countach
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


Maserati Khamsin, 1972 (copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

Maserati Khamsin, 1972
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)


BERTONE
DANS LA TOURMENTE

BERTONE MENACÉ DE DISPARAÎTRE ! LE PLUS ANCIEN DES GRANDS CARROSSIERS ITALIENS EST EN GRAVES DIFFICULTÉS. RETOUR SUR LES PLUS GRANDES CRÉATIONS DE CE GÉNIE DE LA HAUTE COUTURE AUTOMOBILE.

Nuccio Bertone n’était pas réputé pour son caractère facile, ni pour la souplesse de son échine. Il avait sans doute hérité cela de son père, le fondateur de l’entreprise Giovanni Bertone. Il lui en coûta de nombreuses inimitiés et il le paya comptant en passant à côté de quelques grands contrats. Mais c’était le prix pour conserver l’indépendance de son crayon. Partis-pris extrêmement fort, style engagé, lignes avant-gardistes, ami et compagnon de table à dessin de Franco Scaglione, père spirituel d’autres grands noms du design automobile comme Giorgetto Giugiaro et Marcello Gandini, Nuccio (de son vrai prénom Giuseppe) Bertone était un visionnaire. La radicalité de son trait a marqué l’automobile italienne d’après-guerre. Une « coup de crayon d’avance » aurait pu être sa devise tant ses créations, ses concept-cars, ont défriché des territoires qui, sans lui, auraient continué d’être ignorés quelques temps.

1954, sortie des carrosseries d'Alfa Romeo Giulietta Sprint de l'usine Bertone à Turin(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

1954, sortie des carrosseries d’Alfa Romeo Giulietta Sprint de l’usine Bertone à Turin
(copyright archives AgrippA-mediA /// archivio storico Bertone)

Studio de création mais aussi constructeur, la Carrozzeria Bertone devient un supplétif industriel de talent pour les séries limitées et les carrosseries spéciales. Au-delà de la créativité très appréciée dont Nucio et son équipe front preuve, la société est réputée pour la qualité de ses réalisations et de leur finition. Fiat, Alfa Romeo, Lamborghini, Maserati, lui confie ainsi la fabrication de modèle en marge de la série.

La liste de ses créations constitue un fantastique inventaire qui, modèle après modèle, de la populaire largement diffusée, à la grande GT en passant par le show car sans lendemain industriel, raconte l’histoire d’un des plus flamboyants créateurs de l’élégance à l’italienne.

Nucio a disparu en 1997. Sa société était déjà en difficultés. Bertone a en effet connu, comme les autres carrossiers indépendants, une existence chaotique depuis les années quatre-vingt. De plans de relance en reprises inefficaces par de nouveaux actionnaires, Bertone a vivoté sans retrouver son succès passé.

Récemment à nouveau confronté à de graves difficultés financières, la société s’est placé sous la protection du Tribunal de Commerce de Turin. Il doit décider début avril si la société peut oui ou non continuer d’exister et s’il existe un repreneur crédible.

POUR EN SAVOIR PLUS :

.Le site officiel de la Carrozzeria Bertone

Bertone a célébré son centenaire en 2012<br />(copyright archives AgrippA-mediA /// Bertone)

Bertone a célébré son centenaire en 2012
(copyright archives AgrippA-mediA /// Bertone)

 

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure