La Cadillac blindée de Barack Obama porte très officiellement le nom de "Cadillac One" et le surnom, officiel également, de "The Beast" ("La Bête") (copyright archives AgrippA-mediA /// archives US Secret Service)

La Cadillac blindée de Barack Obama porte très officiellement le nom de "Cadillac One" et le surnom, officiel également, de "The Beast" ("La Bête")
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives US Secret Service)


"Cadillac One" a été mise en service en janvier 2009. C'est General Motors qui a réalisé les trois dernières limousines présidentielles (copyright archives AgrippA-mediA /// archives US Secret Service)

"Cadillac One" a été mise en service en janvier 2009. C'est General Motors qui a réalisé les trois dernières limousines présidentielles
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives US Secret Service)


"The Beast" accompagne Barack Obama partout où il doit se rendre, y compris à l'étranger où le Secret Service refuse que le président roule dans un autre véhicule. Elle voyage donc souvent en avion, seule à bord d'un gros porteur C17, pour des raisons de sécurité mais aussi compte tenu de ses généreuses mensurations : plus de 5,50 mètres de long, environ 1,80 mètres de haut (copyright archives Agrippa-mediA /// US Secret Service)

"The Beast" accompagne Barack Obama partout où il doit se rendre, y compris à l'étranger où le Secret Service refuse que le président roule dans un autre véhicule. Elle voyage donc souvent en avion, seule à bord d'un gros porteur C17, pour des raisons de sécurité mais aussi compte tenu de ses généreuses mensurations : plus de 5,50 mètres de long, environ 1,80 mètres de haut
(copyright archives Agrippa-mediA /// US Secret Service)


William Howard Taft fut, en 1909, le premier président des Etats-Unis à se déplacer en limousine à moteur, une White M40 (copyright archives AgrippA-mediA /// US Library of Congress)

William Howard Taft fut, en 1909, le premier président des Etats-Unis à se déplacer en limousine à moteur, une White M40
(copyright archives AgrippA-mediA /// US Library of Congress)


La petite annonce de la semaine :
“PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS
CHERCHE NOUVELLE LIMOUSINE”

LE GOUVERNEMENT AMÉRICAIN LANCE UN APPEL D’OFFRE POUR ACQUÉRIR UNE NOUVELLE LIMOUSINE PRÉSIDENTIELLE. PAS POUR L'ACTUEL PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS BARACK OBAMA, MAIS POUR SON SUCCESSEUR !

Vous êtes un grand constructeur automobile ? Votre siège est aux États-Unis ? Vous avez un côté patriote de la bannière étoilée, à moins que vous ne soyez plutôt alléché par un beau contrat en dollars ? Vous avez dans ce cas les qualités requises pour postuler à la conception de la future limousine du président des États-Unis !

En France on ne sait jamais vraiment comment le locataire du Palais de l’Élysée choisit sa voiture. Enfin si, on le sait : c’est son bon plaisir. Celui qui avait fait rouler le général de Gaulle en DS, Jacques Chirac en CX –même après l’arrêt de sa fabrication, et François Hollande en DS5 Hybrid4, puis en C6.

Par certains aspects, la voiture officielle d’un président dévoile un peu de sa personnalité. Nous vous laissons interpréter ce que racontent ou racontaient sur celles de nos gouvernants la DS banalisée, la CX d’un autre temps, la DS5 Hybrid puis la C6 normale…

Aux États-Unis, la donne est différente. La limousine présidentielle n’indique rien de la personnalité du locataire de la Maison Blanche… pour la bonne et simple raison que ce n’est pas lui qui la choisit : c’est l’Administration qui s’en charge. Et comme, chez nos voisins d’outre-atlantique, on ne plaisante pas avec les appels d’offres, depuis vendredi 7 mars, le site gouvernemental des marchés publics américain a mis en ligne sous le titre « Développement de la prochaine limousine de parade présidentielle », une annonce de cinq pages qui invite les candidats à postuler si, ayant les qualité décrites plus haut, ils s’estiment « capables de concevoir, développer et produire un véhicule dont les dispositifs de blindage sont, par ailleurs, en cours de développement… ». Il est précisé qu’une « expérience réussie dans la réalisation d’un projet de défense serait un plus. ». On s’en serait douté…

Le marché sera attribué le 29 août. Ça vous laisse presque six mois pour devenir un « grand constructeur américain ayant son siège aux États-Unis »…

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure