La relance d'une véritable gamme chez Maserati (ici la Ghibli) a dopé les ventes du secteur en 2013, qui enregistrent des records (copyright archives AgrippA-mediA /// Maserati Media)

La relance d'une véritable gamme chez Maserati (ici la Ghibli) a dopé les ventes du secteur en 2013, qui enregistrent des records
(copyright archives AgrippA-mediA /// Maserati Media)

HAUT DE GAMME :
LES VENTES EN CRISE…
DE SUCCÈS !

LES MEMBRES DU « STAR 10 », C’EST À DIRE LES DIX PLUS GRANDS CONSTRUCTEURS DE VOITURES DE SPORT ET DE LUXE, DÉVOILENT LES UNS APRÈS LES AUTRES LEURS RÉSULTATS 2013. PAS DE SURPRISE : DANS UN MONDE AUTOMOBILE EN CRISE, ILS ENREGISTRENT DES RÉSULTATS DE VENTES EXCEPTIONNELS. SAUF FERRARI QUI MARQUE LE PAS.

Alors que les pays développés, notamment ceux de la zone euro, n’en finissent pas de commencer à sortir de la crise, le secteur du luxe automobile bat record sur record. Les chiffres des ventes 2013 dévoilés par les spécialistes du secteur montrent qu’il ne s’est jamais vendu autant de voitures de sport et de luxe.

Les marques du « Star 10 »*, c’est à dire les dix constructeurs emblématiques de la voiture de sport et de luxe, affichent globalement une croissance d’un peu plus de 24% en 2013 par rapport à 2012 ! A quelques centaines d’unités près (Bugatti et McLaren n’ont pas communiqué leurs chiffres avec précision), le marché s’établit à un peu plus de 281.000 voitures contre un peu plus de 226.500 en 2012.

 

MASERATI, UNE CROISSANCE À 3 CHIFFRES !

 

Heureux responsables de cette remarquable croissance, en premier lieu Maserati (15 400 ventes en 2013 contre 6 307 en 2012 grâce au lancement de la Ghibli), Jaguar (76 668 en 2013, soit +42,4%),  Bentley (10 120 ventes, soit +18,9%) et Porsche qui capte à lui seul plus de 57% des ventes du secteur.

Tous les constructeurs du Star 10 sont en progression, sauf un : Ferrari. Maranello marque le pas et repasse sous la barre des 7000 ventes en 2013 après, il est vrai, une année 2012 faste (7 318 ventes, année historique). Deux facteurs l’expliquent : d’une part Ferrari a enregistré un fort recul de ses ventes sur le marché italien (- 40%) et, d’autre part, McLaren est devenu un concurrent très agressif sur le marché des GT haut de gamme et des supercars. Les bénéfices de la marque n’ont cependant pas été affectés. Ils ont, au contraire, grimpé grâce aux options de personnalisation qui ont de plus en plus les faveurs de la clientèle et améliorent la rentabilité par voiture vendue. Par ailleurs, Ferrari a directement bénéficié de la croissance de Maserati dont les moteurs sont fabriqués à Maranello. Des bénéfices qui devraient encore grimper en 2014 au fil de la montée en puissance de la marque au trident qui ambitionne de vendre 50 000 voitures par an à partir de 2015.

 

DE NOUVEAUX RECORDS EN ROUTE POUR 2014

 

La croissance programmée de Maserati, celle de Porsche qui ne semble jamais avoir de limite, mais aussi la belle santé des économies asiatiques qui compense largement le tassement des ventes européennes, tout pousse le marché vers de nouveaux records en 2014. Les chiffres du premier trimestre indiquent que, s’il continue à croître sur la même tendance, celui-ci s’établira pour la première fois à plus de 300.000 unités. Une goutte d’eau dans un marché mondial qui était de 65 millions de voitures particulières en 2013. Certes. Mais une goutte d’eau capable d’étancher bien des soifs de bénéfices… ♦

 

 

LES RECORDS DU « STAR 10 » :

(chiffres constructeurs)

 

LES VENTES DU

« STAR 10 »

2012

2013

PROGRESSION

ASTON MARTIN

3 800

4 200

+10,5%

BENTLEY

8 510

10 120

+18,9%

BUGATTI

non connues

Non connues

.

FERRARI

7 318

6 922

-5,4%

JAGUAR

53 847

76 668

+42,4%

LAMBORGHINI

2 083

2 121

+1,8%

MASERATI

6 307

15 400

+144,2%

McLAREN

non connues

Non connues

.

PORSCHE

141 075

162 145

+14,9%

ROLLS-ROYCE

3 575

3 630

+1,5%

TOTAL

226 515

281 206

+24,1%

 

 

*LE « STAR 10 », NOTRE CLUB TRÈS FERMÉ !

Nous nommons « Star 10 » le club virtuel très fermé dans lequel nous avons regroupé les dix constructeurs historiquement exclusivement dédiés aux voitures de sport et de luxe. Ce sont, par ordre alphabétique : Aston Martin, Bentley, Bugatti, Ferrari, Jaguar, Lamborghini, Maserati, McLaren, Porsche et Rolls-Royce. C’est à dire selon la classification européenne, les constructeurs de voitures des segments « H2 » (berlines de luxe), « SUV luxe » et « Sport ». Ne sont pas intégrés dans notre « Star 10 » Audi, BMW et Mercedes qui, même si certains de leurs modèles entrent dans la catégorie « Luxe » ou « Sport », sont cependant des constructeurs généralistes –dont les ventes sur ces segments sont également en hausse ! De même les constructeurs de supercars en micro-séries (Koenigsegg, Pagani,…) n’y figurent-ils pas en raison de leurs trop petits volumes de production ♦

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure