Dès le premier jour, il est clair que la victoire va se jouer entre deux AC Cobra : celle de Ludovic Caron (n°206) et celle de Shaun Lynn (n°213) (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)

Dès le premier jour, il est clair que la victoire va se jouer entre deux AC Cobra : celle de Ludovic Caron (n°206) et celle de Shaun Lynn (n°213)
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)


Les équipages quelques heures avant le départ rassemblés sous les voutes du Grand Palais. La plus belle nef de Paris offertes aux vaisseaux mécaniques (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Fotorissima)

Les équipages quelques heures avant le départ rassemblés sous les voutes du Grand Palais. La plus belle nef de Paris offertes aux vaisseaux mécaniques
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Fotorissima)


En tête au départ de Paris, la 4CV de Frédéric Brun/François-Jean Daehn. "Chi va piano, va sano e lontano". En français : des gentlemen drivers prennent toujours le temps de regarder le paysage ! (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)

En tête au départ de Paris, la 4CV de Frédéric Brun/François-Jean Daehn. "Chi va piano, va sano e lontano". En français : des gentlemen drivers prennent toujours le temps de regarder le paysage !
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)


Cortège de Mercedes 300 SL déployant leurs ailes au soleil levant, le matin du départ dans le parc du château de Vaux-le-Vicomte (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)

Cortège de Mercedes 300 SL déployant leurs ailes au soleil levant, le matin du départ dans le parc du château de Vaux-le-Vicomte
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)


Une Ferrari 250 GT Coupé Boano, dans une classique combinaison de couleurs, quitte Paris par le chemin des écoliers. Premier jour de course, la France s'offre en beauté (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)

Une Ferrari 250 GT Coupé Boano, dans une classique combinaison de couleurs, quitte Paris par le chemin des écoliers. Premier jour de course, la France s'offre en beauté
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)


La célèbre Ferrari 250 GT châssis court "Breadvan" était cette année encore du voyage entre Paris et Marseille. Pas pour la gagne, mais pour le plaisir (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Fotorissima)

La célèbre Ferrari 250 GT châssis court "Breadvan" était cette année encore du voyage entre Paris et Marseille. Pas pour la gagne, mais pour le plaisir
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Fotorissima)


Le circuit de Dijon, a été le cadre de magnifiques passes d'armes, ici entre 308 Groupe IV et Porsche Carrera (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Fotorissima)

Le circuit de Dijon, a été le cadre de magnifiques passes d'armes, ici entre 308 Groupe IV et Porsche Carrera
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Fotorissima)


Le Musée National de l'Automobile-Collection Schlumpf et Mulhouse étaient cette année l'une des étapes du rallye (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)

Le Musée National de l'Automobile-Collection Schlumpf et Mulhouse étaient cette année l'une des étapes du rallye
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)


Parterre de belles endormies au centre de la piste d'évolution du Musée Nationale de l'Automobile de Mulhouse (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)

Parterre de belles endormies au centre de la piste d'évolution du Musée Nationale de l'Automobile de Mulhouse
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)


Au fil des étapes, des spéciales et des épreuves en circuit, Caron consolidait son avance, mais Lynn roulait sur sa trace. En embuscade (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Fotorissima)

Au fil des étapes, des spéciales et des épreuves en circuit, Caron consolidait son avance, mais Lynn roulait sur sa trace. En embuscade
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Fotorissima)


Pas de pain à l'arrière du "Breadvan", mais beaucoup de clients pour regarder passer le rallye ! (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)

Pas de pain à l'arrière du "Breadvan", mais beaucoup de clients pour regarder passer le rallye !
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)


L'équipage Lajournade-Bouchet est resté constamment aux avant-postes sur sa Jaguar E. Mais les AC Cobra étaient cette année intouchables (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)

L'équipage Lajournade-Bouchet est resté constamment aux avant-postes sur sa Jaguar E. Mais les AC Cobra étaient cette année intouchables
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)


L'équipe de Peter Auto avait tracé cette année encore un parcours somptueux, trouvant des routes dans des paysages à couper le souffle (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Fotorissima)

L'équipe de Peter Auto avait tracé cette année encore un parcours somptueux, trouvant des routes dans des paysages à couper le souffle
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Fotorissima)


A quelques heures de l'arrivée à Marseille, le circuit Paul Ricard accueillait la dernière épreuve du Tour Auto 2014 (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)

A quelques heures de l'arrivée à Marseille, le circuit Paul Ricard accueillait la dernière épreuve du Tour Auto 2014
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)


Troisième victoire sur le Tour Auto pour Lynn-Kivlochan, réguliers de bout en bout (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)

Troisième victoire sur le Tour Auto pour Lynn-Kivlochan, réguliers de bout en bout
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - PhotoClassicRacing)


TOUR AUTO 2014 :
COBRA CONTRE COBRA

LE TOUR AUTO 2014 S’EST COMME D’HABITUDE DÉROULÉ SUR CINQ JOURS. MAIS C’EST SUR UNE JOURNÉE, LA VEILLE DE L’ARRIVÉE, QUE TOUT S’EST SOUDAIN JOUÉ. SI C'EST UNE COBRA QUI A GAGNÉ, CE N'EST PAS CELLE QUE L’ON ATTENDAIT !

On attendait Ludovic Caron et son AC Cobra. Fidèle à sa réputation de gros rouleur et d’infatigable attaquant, il n’a pas déçu. Mais une petit faute la veille de l’arrivée dans la deuxième des trois spéciales de la journée l’a privé d’un nouveau succès qu’il avait consolidé au fil des étapes.

Malgré huit victoires en treize spéciales courues lors des cinq jours de course, le Français s’incline (relégué à la 7e place) et c’est l’équipage britannique d’une autre AC Cobra, Shaun Lynn-Kevin Kivlochan qui monte pour la troisième fois sur la plus haute marche (après 2009 et 2012).

 

Classement Général du 23e Tour Auto Historique :

COMPÉTITION :

1. Shaun LYNN – Kevin KIVLOCHAN, AC Cobra

2. Jean-Pierre LAJOURNADE – Christophe BOUCHET, Jaguar Type E

3. Hugo PAYEN – Tristan COUEDEL, Jaguar Type E

RÉGULARITÉ :

1. Georges-Henri MEYLAN – Julien STERVINOU, Alpine A110

2. Pierre RAGUES – Marcel RAGUES, Alpine A110

3. Jean-Hugues PLANTAVIN – Olivier ROUGE, Posrche 356 SC

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

.Le site de Peter Auto

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure