La Ferrari 575 GTZ réalisée par Zagato en 2006 pour le collectionneur japonais Yushiyuki Hayashi a relancé la vogue des commandes spéciales (copyright archives AgrippA-mediA /// Zagato)

La Ferrari 575 GTZ réalisée par Zagato en 2006 pour le collectionneur japonais Yushiyuki Hayashi a relancé la vogue des commandes spéciales
(copyright archives AgrippA-mediA /// Zagato)

UNE FERRARI SPÉCIALE
AUX ENCHÈRES

L’UNE DES SIX VOITURES PAR LESQUELLES FERRARI AVAIT RENOUÉ AVEC LES « COMMANDES SPÉCIALES » EST CÉDÉE PAR SON PROPRIÉTAIRE EN MAI CHEZ RM AUCTIONS À MONACO.

En 2006, à l’initiative d’un client japonais, le grand collectionneur Yoshiyuki Hayashi, Ferrari autorisait la Carrozzeria Zagato à réaliser une 575 GTZ à partir d’une 575 GTC Maranello. Monsieur Hayashi commandant pour lui-même deux exemplaires (l’un pour être utilisé, l’autre pour être exposé), Ferrari autorisait finalement Zagato à réaliser quatre voitures supplémentaires qui seront acquises par de fidèles clients, choisis en raison de leur long historique avec la marque.

La 575 GTZ réinterprète la 250 GTZ de 1956 dont elle reprend les attributs chers au carrossier : toit à double bosse, ailes très renflées et ligne de caisse en forme de vague. De la 575 il ne reste rien. Au contraire : au premier coup d’œil, on parierait que la voiture de base est une 612 !

Le 10 mai à Monaco, sous le marteau de la maison de ventes RM Auctions, c’est l’un de ces six exemplaires qui est proposé à la vente (lot n°178). C’est une première main qui n’affiche que 27000 km au compteur. Estimation : de 880000 à 1050000 euros.

POUR EN SAVOIR PLUS :

.Les Ferrari en commandes spéciales (1ère partie)

.Les Ferrari en commandes spéciales (2e partie)

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure