Ferrari 512 BB/LM, Lola T296, Porsche Carrera, le plateau 6 est le plus rapide. (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Photo Classic Racing)

Ferrari 512 BB/LM, Lola T296, Porsche Carrera, le plateau 6 est le plus rapide.
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Peter Auto - Photo Classic Racing)

LE MANS CLASSIC 2014 :
TOUS LES VAINQUEURS

LA PLUS BELLE COURSE HISTORIQUE DU MONDE A REPLIÉ SES PADDOCKS : RENDEZ-VOUS DANS DEUX ANS POUR LA 8e ÉDITION. MAIS FAUT-IL VRAIMENT QUE PATRICK PETER NOUS FASSE ATTENDRE 24 MOIS ? LES VAINQUEURS (ET LES AUTRES !), LES 110 000 SPECTATEURS PRÉSENTS LE WEEK-END DERNIER, LES PARTENAIRES, TOUT LE MONDE SE VERRAIT BIEN REVENIR CHAQUE ANNÉE AU MANS CLASSIC… EN ATTENDANT, VOICI LES VAINQUEURS DE L’ÉDITION 2013.

457 voitures avaient passé les vérifications techniques de ce huitième Le Mans Classic. Et un millier de pilotes constituaient leurs équipages. Ces gentlemen drivers (épaulés par quelques pilotes professionnels) étaient pour la plupart inscrits en équipage de deux par voiture. Certains avaient cependant décidé de rester seuls au volant, quand d’autres avaient, eux, fait le choix d’être trois voire, quatre. Question de caractère… ou de condition physique !

Et de la condition physique il en fallait cette année pour affronter à la fois l’adversité existant au sein de plateaux très relevés et une météo exécrable une partie du week-end. Au final, douze podiums par plateau et trente-six pilotes récompensés : d’une part par un classement général « scratch » (les plus rapides en course), et de l’autre à « l’indice de performance », cette savante péréquation qui permet de réévaluer le classement de chaque voiture en fonction de ses caractéristiques techniques.

Voici les noms des heureux lauréats, désormais inscrits dans le grand livre des courses classiques !

 

PLATEAU n°1 (voitures construites de 1923 à 1939)

Course 1 : 1er Christian TRABER (n°02, Talbot-Lago 1939) ; 2e Michael BIRCH-Gareth BURNETT (n°12, Talbot 105 1931) ; 3e Albert OTTEN (n°66, BMW 328 1939).

Course 2 : 1er Michael BIRCH-Gareth BURNETT (n°12, Talbot 105 1931) ; 2e Christian TRABER (n°02, Talbot-Lago 1939) ; 3e Robert SPENCER (n°58, Bugatti 35 T 1928).

Course 3 : 1er Ralf EMMERLING (n°15, Riley Brooksland 1928) ; Bruno COURTINE-Sébastien BENOIT-LATOUR (n°22, Amilcar C6 1927) ; Guenter KRENN (n°53, MG Magnette K3 1934).

VAINQUEURS AU CLASSEMENT GÉNÉRAL : 1e Michael BIRCH-Gareth BURNETT (n°12, Talbot 105 1931), 2e Christian TRABER (n°02, Talbot-Lago 1939) ; 3e Albert OTTEN (n°66, BMW 328 1939).

VAINQUEURS À L’INDICE DE PERFORMANCE : 1er Ralf EMMERLING (n°15, Riley Brooksland 1928) ; Bruno COURTINE-Sébastien BENOIT-LATOUR (n°22, Amilcar C6 1927) ; Guenter KRENN (n°53, MG Magnette K3 1934).

 

PLATEAU n°2 (voitures construites de 1946 à 1956)

Course 1 : 1er Alex BUNCOMBE (n°29, Jaguar Type C 1952) ; 2e Nicolas FINBURGH-Robert NEWALL (n°38, Jaguar Type C 1953) ; 3e Simon BUTLER-Rich MARTIN (n°29, Jaguar Type C 1951).

Course 2 : 1er Alex BUNCOMBE (n°29, Jaguar Type C 1952) ; 2e Christian PFESSDORF-Pierre De THOISY-Joachim Von FINCKENSTEIN (n°34, Mercedes 300 SL 1955) ; 3e Simon BUTLER-Rich MARTIN (n°29, Jaguar Type C 1951).

Course 3 : 1e Carlos MONTEVERDE-Gary PEARSON-Andrew SMITH-Joe TWYMAN (n°12, Jaguar Type D 1955) ; 2e Mike THORNE-Sarah BENNETT-BAGGS (n°72 Austin Healey 100 M 1954) ; 3e Nicolas FINBURGH-Robert NEWALL (n°38, Jaguar Type C 1953).

VAINQUEURS AU CLASSEMENT GÉNÉRAL : 1e Nicolas FINBURGH-Robert NEWALL (n°38, Jaguar Type C 1953) ; 2e Otto REEDTZ THOTT-Jacob HOLSTEIN-Rasmus LOKVIG (n°49 Lotus XI 1100 1957) ; 3e Mike THORNE-Sarah BENNETT-BAGGS (n°72 Austin Healey 100 M 1954).

VAINQUEURS À L’INDICE DE PERFORMANCE : 1er Rahim AGA KHAN-Andrew PRILL-Richard CLARK (n°01 Porsche 356 pre-A 1952) ; 2e Richard THORNE- Roger WHITESIDE (n°73 Morgan +4 1954) ; Mark RICHARDSON-John BOWLES (n°63 AC ACE Bristol 1954).

 

PLATEAU n°3 (voitures construites de 1957 à 1961)

Course 1 : 1er Gary PEARSON-Chris HARRIS (n°16, Jaguar Type D 1955) ; 2e Olivier CAZALIERES (n°54, Lister Costin Jaguar 1959) ; 3e Hubert HAUPT-Wolf ZWEIFLER(n°05, Maserati 250S 1957).

Course 2 : 1er Vincent GAYE (n°68, Ferrari 250 GT Berlinetta1960) ; 2e Ian DALGLISH-Joe TWIMAN (n°19, Aston martin DB4GT 1960) ; 3e Gary PEARSON-Chris HARRIS (n°16, Jaguar Type D 1955).

Course 3 : 1er Gary PEARSON-Chris HARRIS (n°16, Jaguar Type D 1955) ; 2e Vincent GAYE (n°68, Ferrari 250 GT Berlinetta1960) ; 3e Christianus LE BLANC (n°21 Austin Healey 3000 « DD 300 » 1960).

VAINQUEURS AU CLASSEMENT GÉNÉRAL : 1er Gary PEARSON-Chris HARRIS (n°16 Jaguar Type D 1955) ; 2e Vincent GAYE (n°68 Ferrari 250 GT Berlinette 1960) ; 3e Christianus LE BLANC (n°21 Austin Healey 3000 « DD 300 » 1960).

VAINQUEURS À L’INDICE DE PERFORMANCE : 1er Roger WILLS-David CLARK (n°15 Lotus Elite 1959) ; 2e Michael BIRCH-Richard EVANS (n°10 Lotus Elite 1959) ; 3e Gilles COURAUDON-Maxime GRANSART (n°22 Lotus Elite 1961).

 

PLATEAU n°4 (voitures construites de 1962 à 1965)

Course 1 : 1er Christophe Van RIET (n°68, Ford GT40 MkI 1965) ; 2e Hans HUGENHOLTZ (n°12, Ford GT40 MkI 1965) ; 3e Gareth BURNETT-Richard EVANS-Michael BIRCH (n°09, Elva GT 160 1964).

Course 2 : 1er Hans HUGENHOLTZ (n°12, Ford GT40 MkI 1965) ; 2e Leo VOYAZIDES (n°29, Ford GT40 MkI 1965) ; 3e Rui SILVA-Joao SILVA (n°27, Ford GT40 MkI 1965).

Course 3 : 1er Leo VOYAZIDES (n°29, Ford GT40 1965) ; 2e Rui SILVA-Joao SILVA (n°27, Ford GT40 MkI 1965) ; 3e David HART (n°08, Shelby Cobra 289 1963).

VAINQUEURS AU CLASSEMENT GÉNÉRAL : 1er Hans HUGENHOLTZ (n°12, Ford GT40 MkI 1965) ; 2e Michel LECOURT (n°25, Shelby Cobra 289 1964) ; Jean-Pierre LAJOURNADE-Vincent AUBRY (n°23, Jaguar Type E 3.8l Coupé 1964).

VAINQUEURS À L’INDICE DE PERFORMANCE : 1er Damien KOHLER (n°17, Lotus Elan 1965) ; 2e Georges VERQUIN (n°39, Lotus Elan 26R Shapecraft 1964) ; 3e Mike HUMPHRIES (n°71, Lotus Elan 26R Shapecraft 1964).

 

PLATEAU n°5 (voitures construites de 1966 à 1971)

Course 1 : 1er David HART (n°08, Lola T70 MkIII B 1969) ; 2e Leo VOYAZIDES (n°29, Lola T70 MkIII B 1967) ; 3e Pierre-Alain France-Erwin France (n°21, Lola T70 MkIII B 1969).

Course 2 : 1er David HART (n°08, Lola T70 MkIII B 1969) ; 2e Bernard THUNER (n°46, Lola T70 MkIII 1967) ; 3e Eric De DONCKER (n°68, Lola T70 MkIII B 1969).

Course 3 : 1er David HART (n°08, Lola T70 MkIII B 1969) ; 2e Bernard THUNER (n°46, Lola T70 MkIII 1967) ; 3e Pierre-Alain France-Erwin France (n°21, Lola T70 MkIII B 1969).

VAINQUEURS AU CLASSEMENT GÉNÉRAL : 1er David HART (n°08, Lola T70 MkIII B 1969) ; 2e Bernard THUNER (n°46, Lola T70 MkIII 1967) ; 3e Pierre-Alain FRANCE-Erwin FRANCE (n°21, Lola T70 MkIII B 1969).

VAINQUEURS À L’INDICE DE PERFORMANCE : 1er Sandy WATSON-David O’CONNELL (n°09, Chevron B8 BMW 1968) ; 2e David HART (n°08, Lola T70 MkIII B 1969) ; 3e Philipp BRUEHWILER (n°70, Chevron B8 BMW 1968).

 

PLATEAU 6 (voitures construites de 1972 à 1979)

Course 1 : 1er Dominique GUENAT (n°33, Lola T286-HU10 DFV 1979) ; 2e Manuel MONTEIRO (n°39, Lola T298 BMW 1979) ; 3e Sandy WATSON-Martin O’CONNELL (n°09, Chevron B36 BDG 1976).

Course 2 : 1er Carlos BARBOT (n°40, Lola T280 HU3-DFV 1972) ; 2e Stephan MEYERS-Marc De SIEBENTHAL (n°36, Porsche 935 1978) ; 3e Jean « John of B » GUITTARD-Soheil AYARI (n°69, Ligier JS2 DFV 1970).

Course 3 : 1er Chris MAC ALLISTER (n°19, Gulf Mirage 1973) ; 2e Carlos BARBOT (n°40, Lola T280 HU3-DFV 1972) ; 3e Nicolas D’IETEREN-Jean-Pierre LECOU (n°68, Porsche 935 K3 1979).

VAINQUEURS AU CLASSEMENT GÉNÉRAL : 1er Chris MAC ALLISTER (n°19, Gulf Mirage 1973) ; 2e Carlos BARBOT (n°40, Lola T280 HU3-DFV 1972) ; 3e Nicolas D’IETEREN-Jean-Pierre LECOU (n°68, Porsche 935 K3 1979).

VAINQUEURS À L’INDICE DE PERFORMANCE :

1er Douglas TITFORD-Trevor REEVES (n°41, Ford Capri 2600 RS 1972) ; 2e Marcus MAHY-George HAYNES-Neil PRIMROSE (n°43, BMW 2002 Heidegger 1975) ; 3e Alex ELLIOTT-Adrian BRADY (n°10, BMW 3.0 CSL 1973).

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

.Le site du Mans Classic

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure