La F12 America célèbre le soixantième anniversaire du début de la distribution de Ferrari aux Etats-Unis. (copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Media)

La F12 America célèbre le soixantième anniversaire du début de la distribution de Ferrari aux Etats-Unis.
(copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Media)


Ce cabriolet aux couleurs du NART n’est pas destiné à la compétition : c’est une pièce de collection. (copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Media)

Ce cabriolet aux couleurs du NART n’est pas destiné à la compétition : c’est une pièce de collection.
(copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Media)


Le cockpit de la F12 America est traité en deux couleurs : rouge côté conducteur, noir côté passager. (copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Media)

Le cockpit de la F12 America est traité en deux couleurs : rouge côté conducteur, noir côté passager.
(copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Media)


FERRARI F60 AMERICA :
L’HOMMAGE À CHINETTI

FERRARI SORT UNE SÉRIE LIMITÉE DESTINÉE À CÉLÉBRER LE 60e ANNIVERSAIRE DE LA VENTE DES PREMIÈRES FERRARI AUX ETAT-UNIS.

En 1954, l’Italo-Américain Luigi Chinetti, vainqueur des 24 Heures du Mans 1949 au volant d’une Ferrari 166 MM –première victoire du Cheval Cabré dans la Sarthe- obtenait d’Enzo Ferrari le droit d’importer les voitures de la marque aux Etats-Unis. Le succès était quasi-immédiat et le marché américain allait peu à peu devenir le plus important du monde pour le constructeur italien.

En 1958, soucieux de continuer à asseoir la promotion de la marque sur des succès en compétition, Chinetti créait le N.A.R.T. : le North American Racing Team. Sous ces couleurs, le bleu et le blanc, tantôt peintes intégralement sur la carrosserie tantôt présentes sous forme d’une simple bande, les Ferrari du NART allaient désormais courir et gagner sur tous les continents.

En hommage à Chinetti et à ces deux événements, Ferrari vient de décider de construire une série limitée de dix voitures déclinées sur la base de la très confidentielle F12 TRS produite en commande spéciale en juin dernier (et elle-même dérivée de la F12 Berlinetta). La F60 America abrite donc sous son capot un V12 de 6,3 litre installé en position centrale avant et marque son exclusivité grâce à sa carrosserie retouchée revêtue de la livrée NART. Intérieurement, elle affiche sa différence avec un cockpit traité en deux couleurs, rouge pour le conducteur, noir pour son passager. Une combinaison un peu « pompier », rehaussée sur les sièges de motifs évoquant le drapeau américain.

Les dix exemplaires ont d’ores et déjà trouvé preneurs au prix de 3 millions d’euros pièce.

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure