Voici la Ferrari FXX K. FXX, comme le nom du programme lancé en 2005, « K » comme « Kers », le système de récupération d’énergie utilisé en F1 dont elle est équipée. (copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Ufficio Stampa)

Voici la Ferrari FXX K. FXX, comme le nom du programme lancé en 2005, « K » comme « Kers », le système de récupération d’énergie utilisé en F1 dont elle est équipée.
(copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Ufficio Stampa)


La « La Ferrari » délivre 963 ch. La FXX K franchit la barre du « Kilo Cheval » avec 1005 ch dont 860 par son seul V12. C’est la plus puissante GT jamais conçue à Maranello. (copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Ufficio Stampa)

La « La Ferrari » délivre 963 ch. La FXX K franchit la barre du « Kilo Cheval » avec 1005 ch dont 860 par son seul V12. C’est la plus puissante GT jamais conçue à Maranello.
(copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Ufficio Stampa)


La FXX K va servir de développement à la prochaine hypercar de Ferrari. Une GT qui fera la part belle à une motorisation venant de deux moteurs, thermique et électrique. (copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Ufficio Stampa)

La FXX K va servir de développement à la prochaine hypercar de Ferrari. Une GT qui fera la part belle à une motorisation venant de deux moteurs, thermique et électrique.
(copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Ufficio Stampa)


La ligne de la La Ferrari ne faisait pas l’unanimité. Celle de la FXX K fera également couler de l’encre et enflammera les conversations. On est loin de la fluidité Pininfarina… (copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Ufficio Stampa)

La ligne de la La Ferrari ne faisait pas l’unanimité. Celle de la FXX K fera également couler de l’encre et enflammera les conversations. On est loin de la fluidité Pininfarina…
(copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Ufficio Stampa)


Pas la peine de téléphoner chez Ferrari pour retenir votre place au sein du programme FXX K. La trentaine de voitures a déjà été réservée. La liste d’attente est ouverte pour 2016. (copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Ufficio Stampa)

Pas la peine de téléphoner chez Ferrari pour retenir votre place au sein du programme FXX K. La trentaine de voitures a déjà été réservée. La liste d’attente est ouverte pour 2016.
(copyright archives AgrippA mediA /// Ferrari Ufficio Stampa)


FERRARI FXX K :
ULTRA SPORTIVE POUR NON COMPÉTITEUR

POUR SES CLIENTS FORTUNÉS EFFRAYÉS PAR LA COMPÉTITION, FERRARI A UNE RECETTE MAGIQUE : LE PROGRAMME XX. PAS DE COURSE (DONC PAS DE DERNIER…), MAIS À MARANELLO, UN CASIER À SON NOM POUR CHAQUE PARTICIPANT. LE TICKET D’ENTRÉE DE CETTE SÉRIE TRÈS PRIVÉE VAUT 2,5 MILLIONS D’EUROS CETTE ANNÉE ET S’APPELLE FXX K.

La Ferrari FXX K est la suite d’une idée de génie comme en a souvent Ferrari : vendre à ses clients les plus fortunés un programme de compétition sans compétition, ou chaque propriétaire devient pilote d’essais de la marque –avec les honneurs dus à son rang (vestiaire personnel à Maranello, séances d’essais privées, équipements sur mesure, …).

La monture, créé pour cette activité, est tellement exclusive qu’elle ne peut être utilisée à quoi que ce soit d’autre. Elle n’est ni immatriculable pour la route, ni homologable en course pour une série nationale ou internationale. De toutes façons, chaque propriétaire laisse à la Gestione Sportiva (le département compétition de Ferrari) et à Corse Clienti (la branche en charge de la compétition-clients) le soin d’entretenir et déplacer sa voiture au gré du programme.

En faisant votre chèque de 2,5 millions d’Euros, ce n’est pas une auto que vous achetez, mais le droit de participer au développement des prochaines voitures de Ferrari. Vous en devenez l’un des pilotes d’essais. En clair : la marque fait payer à quelques clients (une trentaine par programme) une partie du développement de la prochaine supercar. Bien sûr, les pilotes d’essais de la Gestione Industriale (la division chargée des voitures de route) ne sont jamais très loin, mais –et c’est très valorisant- les pilotes de F1 de la Scuderia non plus.

Ainsi, lorsque le programme a été lancé en 2005 avec la FXX (prononcée « F2X ») Michael Schumacher a gratifié la trentaine de gentlemen pilotes d’essais de sa présence régulière. Et, sur le circuit privé de Ferrari à Fiorano, ils partageaient les mêmes vestiaires. Même pour un milliardaire blasé, cela laisse quelques souvenirs !

Après la FXX (créée sur une base d’Enzo), laboratoire de développement des grandes GT suivantes (F12 et FF), il y a eu en 2009 la F599XX (née de la 599 GTB Fiorano) qui a servi de banc d’essais à la 599 GTO.

Le troisième opus vient de s’ouvrir avec la présentation à Abu Dhabi lors des Finales Mondiales Ferrari de la « FXX K ». La « K », pour reprendre le surnom par lequel elle est appelée à Maranello, est une évolution de la « La Ferrari ». Elle en conserve la ligne « singulière » et intègre des évolutions aérodynamiques pour améliorer l’appui au sol en diminuant la résistance à la pénétration dans l’air.

Côté mécanique, la K franchit la barre des 1000 ch (1050 ch officiellement) grâce au travail réalisé sur le V12 de 6262 cm3 qui développe désormais 860 ch (contre 800 sur la La Ferrari). Le système de récupération d’énergie Hy-Kers (d’où la lettre « K » accolée à FXX) à été amélioré et permet désormais d’ajouter 190 ch (contre 163 ch sur la La Ferrari) à cette puissance thermique.

Engagez-vous, rengagez-vous dans le programme XX, vous aurez des chevaux…

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure