Chantilly Arts et Elégance, An II. Attention, révolution de classes dans le parc du château du prince de Condé. On aura tout vu… Tant mieux ! (copyright archives AgrippA mediA /// Peter Auto)

Chantilly Arts et Elégance, An II. Attention, révolution de classes dans le parc du château du prince de Condé. On aura tout vu… Tant mieux ! (copyright archives AgrippA mediA /// Peter Auto)

CHANTILLY ARTS ET ÉLÉGANCE 2015
RÉVOLUTION DE CONCOURS

LORS DE SA PREMIÈRE ÉDITION EN SEPTEMBRE 2014, LE CHANTILLY ARTS ET ÉLÉGANCE S’EST IMMÉDIATEMENT AFFIRMÉ COMME L’UN DES PLUS BEAUX CONCOURS D’ÉLÉGANCE DE LA PLANÈTE. LE PROGRAMME DE L’ÉDITION 2015 VIENT D’ÊTRE DÉVOILÉ PAR SON ORGANISATEUR, PETER AUTO. AVEC QUELQUES CATÉGORIES SURPRENANTES !

Dimanche 6 septembre où serez-vous ? Dans le parc du château de Chantilly pour la deuxième édition d’Arts et Elégance, évidemment ! Vous y viendrez avec ou sans voitures de collection, seul, entre copains ou en famille, avec votre panier pique-nique ou pas, vous ne le savez pas encore, forcément ! Mais soyez déjà sûr d’une chose : il y aura, sur les pelouses du parc de la résidence du Grand Condé, les plus belles voitures du monde. Que ce soient celles des membres des plus grands clubs français et européens de collectionneurs, ou, surtout, celles des plus grands musées ou plus prestigieuses collections privées, elles seront là devant vos yeux. Car une seule édition aura suffi pour que le Chantilly Arts et Elégance s’installe sur le podium des plus grands concours d’élégance du monde. Américains, asiatiques, européens, avaient en septembre dernier sorti de leurs garages des modèles exceptionnels pour inaugurer ce nouveau concours. La marque invitée était alors Maserati dont on célébrait le centenaire et à qui plusieurs catégories étaient consacrées.

Cette année, pas de centenaire de marque à célébrer, donc des catégories plus ouvertes. Patrick Peter a essayer d’imaginer des thèmes sortant de l’ordinaire. Il faut bien avouer en effet que les classiques « voitures de compétitions de 1950 à 1960 » ou « Ferrari à carrosseries spéciales » finissaient par sacrer toujours les même voitures –au demeurant exceptionnelles, mais sans plus guère d’originalité.

Patrick Peter, avec l’imagination qu’on lui connaît, à décider d’innover. Les juges voteront cette année notamment pour « Les voitures des Grand Prix de l’Automobile Club de France », « Les voitures des Grandes Dames », « Les intérieurs iconoclastes », « Jean Todt, quarante ans de course automobile » ou encore « Les châssis européens à moteurs américains ». Rafraîchissant !

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure