Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Rembrandt Bugatti ». (copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)

Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Rembrandt Bugatti ».
(copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)


Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Meo Costantini ». (copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)

Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Meo Costantini ».
(copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)


Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Jean-Pierre Wimille ». (copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)

Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Jean-Pierre Wimille ».
(copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)


Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Jean Bugatti ». (copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)

Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Jean Bugatti ».
(copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)


Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Black Bess ». (copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)

Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Black Bess ».
(copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)


Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Ettore Bugatti ». (copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)

Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, série Légende de Bugatti « Ettore Bugatti ».
(copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti media)


BUGATTI VEYRON :
FIN DE SÉRIE

BUGATTI LIVRERA À L’OCCASION DU SALON DE GENÈVE SA 450E ET DERNIÈRE VEYRON. PLUS RAPIDE, PLUS CHÈRE, PLUS RARE QUE N’IMPORTE QUELLE AUTRE SUPERCAR, LA GT FRANCO-ALLEMANDE TIRE SA RÉVÉRENCE APRÈS DIX ANS DE CARRIÈRE. MAIS MAINTENANT, QUELLE VOITURE POUR REMPLACER LA BUGATTI VEYRON ?

Le rideau tombe après dix ans de carrière pour la Bugatti Veyron 16.4. Présentée en 2000 au Mondial de l’Automobile de Paris, elle avait été produite seulement à partir de 2005 après six ans de recherches et développement. C’est principalement en coupé qu’elle a tout d’abord été commercialisée : 300 exemplaires jusqu’en 2011, en version « normale » de 1001 chevaux et « Super Sport » de 1200 chevaux –la version découverte dite « Grand Sport » apparaissant en 2008.

La demande n’étant pas satisfaite au bout de cette série de 300, Bugatti décida alors de lancer une série de 150 voitures supplémentaires, cette fois-ci exclusivement carrossées spider. Deux versions étaient alors proposées : Veyron 16.4 Grand Sport de 1001 chevaux et Grand Sport Vitesse de 1200 chevaux.

Les dernières Veyron 16.4 (dix huit exemplaires) ont été produites sous forme de séries limitées. Six séries de trois voitures, les « Légendes de Bugatti ». Chaque triplé était dédié à un personnage essentiel ou à un modèle mythique de l’histoire de la marque : Jean-Pierre Wimille, Meo Costantini, Black Bess, Jean Bugatti, Rembrandt Bugatti, et bien sûr Ettore Bugatti.

La 450e et dernière Bugatti Veyron 16.4 n’est dédiée à rien ni personne –sinon au modèle dont elle clôt la série. Cette Grand Sport Vitesse s’appelle tout simplement « La Finale ». Bugatti a indiqué qu’elle avait été acquise par un collectionneur du Moyen Orient.

Reste maintenant pour Bugatti à nous parler de son avenir : aucun prototype, aucune étude, par le moindre concept car n’a été présenté. La marque n’a donc plus rien à vendre. A moins qu’à Genève, à la faveur des célébrations de cette fin de série, ne soit dévoilée sa remplaçante. Une remplaçante qui devra être plus rentable pour le groupe Audi qui est propriétaire de Bugatti depuis 1998 : malgré un prix de vente moyen de 2,3 millions d’euros, le constructeur n’a pu rentabiliser la production de la Bugatti Veyron 16.4.

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure