1956-Maserati-200-SI1-750x351

MASERATI 200 Si :
LA PREMIÈRE AUX ENCHÈRES

LE 13 MARS PROCHAIN, LA MAISON DE VENTES AMÉRICAINE GOODING MET AUX ENCHÈRES UN TRÈS RARE MORCEAU D'HISTOIRE : LA PREMIÈRE MASERATI 200 SI.

De 1955 à 1959, Maserati va produire une prestigieuse lignée de barquettes destinées aux courses d’Endurance du championnat international « Sport ». Une catégorie qui avait alors plus de prestige que la Formule 1. La barquette proposée par Gooding le 13 mars prochain lors de sa vente aux enchères d’Amelia Island (Etats-Unis) est l’une des plus prestigieuses de cette série de 99 voitures (vingt-cinq 150S, vingt-huit 200S et 200SI, six 250S, vingt-sept 300S, trois 350S et dix 450S).

Cette Maserati 200 Si, châssis n°2401, est en effet la première des 28 exemplaires produits.  Elle se présente pour la vente dans la livrée la moins sexy qui soit : grise mat, brute d’aluminium, ni peinte, ni polie, ni vernie. Comme si elle voulait être désirée pour ce qu’elle est et non pour ce qu’elle montre. Fausse modestie !

Elle a en effet vu passer derrière son volant quelques uns des plus grands pilotes de l’époque : Stirling Moss, Luigi Musso, Jean Behra, Giuseppe “Nino” Farina, Piero Taruffi, Luigi Villoresi,…  Des champions qui lui ont offert un brillant palmarès, cousu de victoires et de podiums sur plusieurs continents.

N’ayant subi aucun accident majeur au fil de son histoire, parfaitement restaurée dans un état très proche de l’origine, elle devrait obtenir sans difficulté des enchères à sept chiffres…

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure