Giulio Borsari en combinaison bleue en 1957 au milieu des Maserati 250F engagées en championnat du monde de Formule 1. (copyright archives AgrippA mediA /// archivio Borsari)

Giulio Borsari en combinaison bleue en 1957 au milieu des Maserati 250F engagées en championnat du monde de Formule 1.
(copyright archives AgrippA mediA /// archivio Borsari)

LA SEMAINE AON CLASSIC CAR
(13 – 17 avril)

DE LUNDI À VENDREDI, CE QUE VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE MANQUÉ
CETTE SEMAINE SUR VOTRE SITE AON CLASSIC CAR.
(SEMAINE DU 13 AU 17 AVRIL)

LUNDI

Le trio gagnant de la saison 1964 : John Surtees au volant, Giulio Borsari aux manœuvres et un jeune ingénieur au crayon très inspiré, Mauro Forghieri.(copyright archives AgrippA mediA /// archivio Borsari)

GIULIO BORSARI, MÉCANICIEN DE LÉGENDES
(1ère PARTIE)

Un portrait de plus pour notre galerie des grands bonshommes de la course automobile : Giulio Borsari.

On ne retient trop souvent du sport automobile que les constructeurs, leurs voitures et les pilotes qui les domptent. Pourtant, de même qu’il n’y a pas de concertistes sans accordeurs pour leurs instruments, pas de performance en piste sans les mécaniciens. Giulio Borsari, entré dans la carrière en 1945, fut le plus célèbre d’entre eux. Il disparaissait voici deux ans, à 88 ans, mais son souvenir est intact dans les paddocks.
1ère partie : De Fangio à Surtees, le temps de la chevalerie
2ème partie : Souvenirs et anecdotes

 

MARDI

Giulio Borsari avait créé en 1988 le "Club Meccanici Anziani Formula Uno" (le "Club des Anciens Mécaniciens de Formule 1"). Ses pairs l’en avait réélu président, année après année, jusqu’à disparition en 2013.(copyright archives AgrippA mediA /// archivio Borsari)

GIULIO BORSARI, MÉCANICIEN DE LÉGENDES
(2ème PARTIE)

Un portrait de plus pour notre galerie des grands bonshommes de la course automobile : Giulio Borsari.

On ne retient trop souvent du sport automobile que les constructeurs, leurs voitures et les pilotes qui les domptent. Pourtant, de même qu’il n’y a pas de concertistes sans accordeurs pour leurs instruments, pas de performance en piste sans les mécaniciens. Giulio Borsari, entré dans la carrière en 1945, fut le plus célèbre d’entre eux. Il disparaissait voici deux ans, à 88 ans, mais son souvenir est intact dans les paddocks.
1ère partie : De Fangio à Surtees, le temps de la chevalerie
2ème partie : Souvenirs et anecdotes

 

MERCREDI

Quarante ans après la 308 GTB, voici la Ferrari 488 GTB. Une berlinette à moteur turbo qui bouleverse la gamme de Maranello.(copyright archives AgrippA mediA /// archivio Ferrari Media)

FERRARI 488 GTB : PREMIÈRE FRANÇAISE AU TOUR AUTO

C’est l’ambiance très classique et très festive du départ du Tour Auto que Ferrari a choisi pour présenter en France sa nouvelle Ferrari 488 GTB. Sous les voutes de verre et d’acier du grand palais à Paris, au milieu du parc fermé de l’épreuve.

 

JEUDI

À gauche, la Bentley Speed Six avec laquelle Barnato réalisa sa course avec le Train Bleu. À droite, le coupé sportif commandé à Gurney-Nutting, qu’il avait commandé et reçut deux mois après son exploit. Il la baptisa lui-même « Blue Train », laissant croire à beaucoup qu’elle était la monture de la course. Non ! C’était la plus classique quatre porte (à g.) carrossée par Mulliner qu’il utilisait au quotidien.(copyright archives AgrippA mediA /// DR)

BENTLEY BLUE TRAIN : QUAND L’AUTO BATTAIT LE TRAIN

En 1930, Woolf Barnato, propriétaire de Bentley, faisait la course avec un train entre Cannes et Londres. Bentley célèbre sa victoire avec une série limitée : la Bentley Blue Train.

 

VENDREDI

Le Lamborghini Polo Storico s’installe au cœur de l’usine de Sant ‘Agata Bolognese, où sont fabriquées depuis toujours les voitures de la marque. Ingénieurs et techniciens y auront accès aux importantes archives de la marque mais également aux anciens employés qui, souvent, ont pris leur retraite à proximité. Un capital humain essentiel pour mettre en place une procédure de certification qui doit toujours s’appuyer sur les hommes qui ont construit les voitures à l’époque.(copyright archives AgrippA mediA /// archivio Lamborghini Polo Storico)

LAMBORGHINI POLO STORICO : L’HÉRITAGE DU TAUREAU

Lamborghini reprend enfin son patrimoine en mains. Après plusieurs années sans réelle stratégie de gestion des activités historiques, voici créé le Lamborghini Polo Storico. La nouvelle entité d’authentification et de restauration des modèles de Sant’Agata Bolognese.

 

DÈS LUNDI SUR AON CLASSIC CAR, LA SUITE DE VOTRE ACTUALITÉ
SUR L’AUTOMOBILE DE COLLECTION ET D’EXCEPTION !

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure