Samedi se tenait à l’usine Aston Martin de Newport Pagnell la seizième vente aux enchères dédiée exclusivement à la marque, organisée par la maison Bonhams. De nombreuses perles rares au catalogue, comme cette Aston Martin DB4 série IV Vantage Convertible, ex-Peter Ustinov (lot n°247), qui a changé de mains pour un peu plus de deux millions d’euros (y compris frais et taxes) (toutes photos copyright archives AgrippA mediA /// archives Bonhams)

Samedi se tenait à l’usine Aston Martin de Newport Pagnell la seizième vente aux enchères dédiée exclusivement à la marque, organisée par la maison Bonhams. De nombreuses perles rares au catalogue, comme cette Aston Martin DB4 série IV Vantage Convertible, ex-Peter Ustinov (lot n°247), qui a changé de mains pour un peu plus de deux millions d’euros (y compris frais et taxes)
(toutes photos copyright archives AgrippA mediA /// archives Bonhams)

ASTON MARTIN DOPE SA COTE
À COUPS DE MARTEAU

COMME FERRARI ET MERCEDES, ASTON MARTIN ORGANISE CHAQUE ANNÉE AU CŒUR DE SON USINE, À NEWPORT PAGNELL, UNE VENTE AUX ENCHÈRES ENTIÈREMENT DÉDIÉE À LA MARQUE. C’EST À CHAQUE FOIS L’OCCASION DE METTRE LES COTES À L’HEURE. CE QUI A ÉTÉ FAIT PAR BONHAMS SAMEDI…

C’était un baromètre très attendu. Après la flambée des vacations de début d’année, la vente aux enchères « officielle » organisée par Aston Martin dans son usine historique de Newport Pagnell en Grande Bretagne, allait éclairer la cote des plus beaux modèles de la marque. Cette année, pour la seizième fois, c’est à nouveau Bonhams qui officiait pour « disperser » -c’est la formule traditionnelle- les 53 lots automobiles (cinq de plus que l’année dernière) racontant la production Aston Martin des années cinquante à aujourd’hui, plus de très belles automobilias. Des lots sélectionnés chez des collectionneurs privés -il y a toujours plus de candidats que d’élus…

Conclusion après deux heures d’enchères : derrière Ferrari qui croise en solo très loin devant tout le monde, Aston Martin confirme son rang, derrière Ferrari, mais devant Maserati, Mercedes et Lamborghini (très en forme actuellement).

Voici, par ordre décroissant, les dix plus belles enchères de la journée (prix payé par l’acquéreur, commissions et taxes comprises) :

 

Aston Martin DB5 Convertible Vantage 1966 (lot n°254)
2 094 068 euros

Aston Martin DB5 Convertible Vantage 1966 (lot 254)

 

 

Aston Martin DB4 Serie IV Vantage Convertible 1962 (lot n°247)
2 078 083 euros

Aston Martin DB4 Serie IV Vantage Convertible 1962 (lot 247)

 

 

 

Aston Martin DB4 4.0 litres Serie IV Convertible 1962 (lot n°237)
1 140 109 euros

Aston Martin DB4 4.0 litres Serie IV Convertible 1962 (lot 237)

 

 

 

Aston Martin DB5 4.2 litres Sports Saloon 1964 (lot n°211)
817 445 euros

Aston Martin DB5 4.2 litres Sports Saloon 1964 (lot 211)

 

 

 

Aston Martin DB6 Mark 1 Volante 1968 (lot n°236)
771 291 euros

Aston Martin DB6 Mark 1 Volante 1968 (lot 236)

 

 

 

Aston Martin DB4 Serie I Sports Saloon 1960 (lot n°214)
678 983 euros

Aston Martin DB4 Serie I Sports Saloon 1960 (lot 214)

 

 

 

Aston Martin DB4 Serie II Sports Saloon 1961 (lot n°233)
678 983 euros

Aston Martin DB4 Serie II Sports Saloon 1961 (lot 233)

 

 

 

Aston Martin DB5 Sports Saloon 1964 (lot n°229)
663 598 euros

Aston Martin DB5 Sports Saloon 1964 (lot 229)

 

 

 

Aston Martin DB4 Serie I 4.2 litres, spécifications DB4GT 1959 (lot n°206)
555 906 euros

Aston Martin DB4 Serie I 4.2 litres, spécifications DB4GT 1959 (lot 206)

 

 

 

Aston Martin DB6 Mark 1 Vantage Sports Saloon 1969 (lot n°217)
512 829 euros

Aston Martin DB6 Mark 1 Vantage Sports Saloon 1969 (lot 217)

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

.Le catalogue et l‘intégralité des résultats de la vente Bonhams Aston Martin

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure