La Porsche 911 châssis n°300057 (en fait une 901) n’avait pas été dissimulée dans un poulailler. Il s’agit d’une mise en scène réalisée par Porsche Classic. La voiture dormait en fait dans un jardin envahi par les herbes folles, parmi une vingtaine d’autres épaves destinées à une restauration que leur propriétaire renonça finalement à leur offrir. (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Porsche AG - Matthias Mederer)

La Porsche 911 châssis n°300057 (en fait une 901) n’avait pas été dissimulée dans un poulailler. Il s’agit d’une mise en scène réalisée par Porsche Classic. La voiture dormait en fait dans un jardin envahi par les herbes folles, parmi une vingtaine d’autres épaves destinées à une restauration que leur propriétaire renonça finalement à leur offrir.
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Porsche AG - Matthias Mederer)


Cette Porsche sortie fin 1964 n’est pas encore une 911 : c’est une Porsche 901, ainsi que l’indiquent les registres de l’usine. Avant que Peugeot n’impose au constructeur allemand d’abandonner ce matricule à « zéro » central (la marque française les avait tous réservés), 82 Porsche 901 avaient été produites. Celle-ci est l’exemplaire n°57. (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Porsche AG - Matthias Mederer)

Cette Porsche sortie fin 1964 n’est pas encore une 911 : c’est une Porsche 901, ainsi que l’indiquent les registres de l’usine. Avant que Peugeot n’impose au constructeur allemand d’abandonner ce matricule à « zéro » central (la marque française les avait tous réservés), 82 Porsche 901 avaient été produites. Celle-ci est l’exemplaire n°57.
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Porsche AG - Matthias Mederer)


Pour Porsche, la découverte de ce modèle 901 est inattendue. Sans le présentateur de la version allemande de l’émission « Un trésor dans votre maison », l’auto aurait peut-être fini dans une casse tant son état de décrépitude avancée pouvait faire reculer d’éventuels acquéreurs. Mais il a eu une intuition et a prévenu le musée. Bingo ! (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Porsche AG - Matthias Mederer)

Pour Porsche, la découverte de ce modèle 901 est inattendue. Sans le présentateur de la version allemande de l’émission « Un trésor dans votre maison », l’auto aurait peut-être fini dans une casse tant son état de décrépitude avancée pouvait faire reculer d’éventuels acquéreurs. Mais il a eu une intuition et a prévenu le musée. Bingo !
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Porsche AG - Matthias Mederer)


En 1964, première année de production, Porsche a produit 235 exemplaires de la 911, dont les 82 premières sorties de chaîne portaient le matricule 901. Porsche a acquis cette 901 pour 107 000 euros, prévoit deux ans de restauration et un investissement de plus de deux fois le prix d’achat avant d’exposer l’auto remise à neuf dans son musée. (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Porsche AG - Matthias Mederer)

En 1964, première année de production, Porsche a produit 235 exemplaires de la 911, dont les 82 premières sorties de chaîne portaient le matricule 901. Porsche a acquis cette 901 pour 107 000 euros, prévoit deux ans de restauration et un investissement de plus de deux fois le prix d’achat avant d’exposer l’auto remise à neuf dans son musée.
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Porsche AG - Matthias Mederer)


Cette Porsche 901 numéro de série 300057 est une mine d’informations. Pour les ingénieurs du département Porsche Classic de l’usine de Stuttgart, c’est comme l’ouverture du tombeau de Toutankhamon pour Howard Carter ! C’est la première fois qu’un exemplaire aussi ancien, dans son état d’origine (sans jamais avoir été restauré) est retrouvé.  (copyright archives AgrippA-mediA /// archives Porsche AG - Matthias Mederer)

Cette Porsche 901 numéro de série 300057 est une mine d’informations. Pour les ingénieurs du département Porsche Classic de l’usine de Stuttgart, c’est comme l’ouverture du tombeau de Toutankhamon pour Howard Carter ! C’est la première fois qu’un exemplaire aussi ancien, dans son état d’origine (sans jamais avoir été restauré) est retrouvé.
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives Porsche AG - Matthias Mederer)


LA PORSCHE 901 DANS LE POULAILLER

TOUTES LES TROUVAILLES AUTOMOBILES NE MÉRITENT PAS LE TITRE DE « SORTIES DE GRANGES ». CERTAINES SONT DES « SORTIES DE POULAILLERS ». C’EST DU MOINS AINSI QUE PORSCHE MET EN SCÈNE AVEC HUMOUR UNE DÉCOUVERTE IMPORTANTE POUR SON HISTOIRE : LA PLUS ANCIENNE PORSCHE 911 RETROUVÉE DANS SON ÉTAT D’ORIGINE –EN FAIT UNE TRÈS RARE PORSCHE 901.

La nouvelle était passée inaperçue. Porsche n’en avait pas fait ses gros titres. Et puis, au détour des dernières actualités publiées, en allemand, sur le site allemand de la marque, on découvre de grandes images d’une auto en piteux état. Une ruine, mais un trésor : début janvier, en toute discrétion, Porsche a retrouvé et racheté la 57e 911 produite. Une auto sortie des ateliers de Stuttgart en 1964, acquise quelques annéeS après auprès de son premier propriétaire par un collectionneur qui la stocka dans son jardin en compagnie d’autres autos, en se promettant de la remettre en route une fois sa retraite venue. Et puis le temps est passé. D’autres passions –et beaucoup d’herbes folles- sont venues faire oublier la Porsche. Jusqu’à ce que, lors de la préparation d’une émission (l’équivalent allemand de « Un trésor dans votre maison »), le présentateur du programme, Otto Schulte, grand amateur d’automobile, mette le nez dans les épaves qui dormaient au fond du jardin de la famille choisie pour être à l’antenne la semaine suivante. Parmi les carcasses enchevêtrées dormaient deux Porsche. Coup de fil au musée de la marque à Stuttgart qui demande les numéros de série : 300057. L’info n’est pas envoyée depuis cinq minutes que le responsable du musée rappelle : il vient ! Une fois sur place, l’homme n’en croit pas ses yeux : il est devant la plus ancienne Porsche 911 conservée sans avoir été restaurée, ni même touchée. Très exactement la 57e produite, sortie de chaîne en 1964. Une auto sortie si tôt, que ce n’est pas encore une 911 mais une Porsche 901. Sa carrosserie, son intérieur, son groupe motopropulseur, son fort décrépits (il manque même une porte) mais elle est d’origine. Le musée Porsche l’a acquise, pour 107 000 euros, et prévoit le double pour la remettre à neuf avant de l’exposer au musée.

 

VOUS AVEZ UNE PORSCHE 911 ?
ASSUREZ LA AVEC AON CLASSIC CAR,

LE SPÉCIALISTE DE L’ASSURANCE VOITURE DE COLLECTION !

 

 Aon Classic Car votre partenaire
assurance voiture de collection , assurance voiture d’exception ,
assistance voiture de collection , assistance voitures d’exception .
Renseignements , tarifs , demandes de devis sur www.aonclassiccar.fr
Aon Classic Car, l’assurance est une relation de confiance

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure