13_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


01_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


02_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


03_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


04_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


05_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


06_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


La Bugatti Vision (copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti)

La Bugatti Vision (copyright archives AgrippA mediA /// Bugatti)


08_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


09_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


10_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


11_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


12_Bugatti-VGT_racing_WEB - 72 x 1000


VISION, LA BUGATTI DU FUTUR

BUGATTI TOURNE UN PEU EN ROND POUR DONNER UNE REMPLAÇANTE À LA VEYRON DONT LA PRODUCTION A CESSÉ EN MARS DERNIER. AU SALON DE FRANCFORT, LE CONSTRUCTEUR FRANÇAIS, PROPRIÉTÉ DU GROUPE VOLKSWAGEN, EXPOSE SUR SON STAND LA VISION. UN MODÈLE CONÇU COMME UNE RIGOLADE, POUR JOUER SUR « GRAN TURISMO », MAIS QUI PRÉFIGURE LA PROCHAINE HYPERCAR DE BUGATTI.

Qu’il est difficile de tourner la page Bugatti Veyron ! Malgré la ruine qu’a constitué pour le Groupe Volkswagen la production des 450 exemplaires de cette hypercar (4,6 millions d’euros perdu à chaque voiture vendue -désastre ou investissement, l’avenir le dira.), l’aventure fut si démesurée que le chapitre suivant peine à exister.

En toute logique, Bugatti aurait dû proposer son nouvel opus en mars dernier, au moment où était livré le 450e et dernier exemplaire de la Veyron à l’occasion du Salon de Genève. Nous avons attendu en vain. Comme si Volkswagen ne parvenait pas à repousser les limites, excessives en tout point, déjà atteintes : 1200 chevaux, plus de 400 km/h, un peu plus de 2,13 millions d’euros –hors options- l’exemplaire. La suite ne peut donc être que superlative. Berline, coupé, voiture de course, toutes les options ont ouvertes.

En attendant que la direction allemande du constructeur français ne donne le feu vert du prochain modèle, Bugatti amuse les amoureux de la marque –et les teste.  C’est le sens du projet Vision, un modèle virtuel conçu et développé pour le jeu Gran Turismo, mais finalement construit et présenté sous forme de show-car à l’occasion du Salon de l’Automobile de Francfort (17-27 septembre).

Ce passage du virtuel au réel pourrait aller jusqu’à la production. Wolfgang Dürheimer, président de Bugatti, et Achim Anscheidt, directeur du Design de la marque, ont en effet indiqué dans un communiqué hier soir que la Vision « montrait clairement le chemin que le design de Bugatti va emprunter dans les prochaines années ».

La mécanique virtuelle qui propulse la Vision est étroitement dérivée de la Veyron : un W16 suralimenté implanté en position centrale, qui délivre sa puissance aux quatre roues. Une solution que l’on retrouvera probablement sous le capot de la future Bugatti –à moins qu’une solution hybride développée au sein du Groupe Volkswagen ne soit adoptée. Quoi qu’il en soit, la nouvelle Bugatti sera, comme la Veyron l’a été, « la voiture super sport de série la plus excessive, la plus luxueuse, la plus puissante et la plus rapide du monde ». Parole de Dürheimer.

 

Aon Classic Car votre partenaire
assurance voiture de collectionassurance voiture d’exception

assistance voiture de collectionassistance voitures d’exception
renseignements , tarifs , demandes de devis sur www.aonclassiccar.fr
Aon Classic Car, l’assurance est une relation de confiance

 

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure