Didier Lainé

Didier Lainé

DIDIER LAINÉ NOUS A QUITTÉS

DIDIER LAINÉ S’EST ÉTEINT VENDREDI DERNIER. DISPARAÎT AVEC LUI UNE GRANDE PLUME DE L’AUTOMOBILE FRANÇAISE. UN AMI FIDÈLE AUSSI.

Je n’imaginais pas sur ce site, qui éclaire au quotidien l’actualité du monde de l’automobile de collection et d’exception, devoir partager un jour avec vous une grande tristesse. Didier Lainé, mon ami, notre ami, nous a quittés.

Y penser est douloureux, écrire la phrase l’est plus encore. Comme si je donnais ainsi plus de substance à une réalité que j’avais ces derniers jours du mal à accepter.

 

J’avais rencontré Didier en 1981. Il m’avait contacté pour que je puisse mettre à sa disposition le cabriolet Porsche 356 que j’utilisais alors. L’amitié qui naquit de cet emprunt nous fit compagnons de passion. Se voir était un plaisir, discuter automobile un régal. Car disparaît avec Didier un érudit, un homme passionné et cultivé, rare, enthousiaste ; un lettré qui aimait le mot, le verbe, autant que les mécaniques –ce qui n’est pas si courant.

 

Depuis 35 ans, Didier Lainé trempait dans son encrier (quelle incongruité d’écrire au passé…) l’une des plus jolies plumes de l’automobile française : agile, pertinente, généreuse. Signe de son talent, ses colonnes étaient attendues avec gourmandise. Sa parole nous importait, ses avis comptaient, son humour et sa finesse d’esprit honoraient les sujets qu’il traitait pour le Groupe LVA. Une référence, voici ce qu’il était.

 

Il nous a quittés brutalement vendredi dans la nuit. Son cœur s’est arrêté. Comment imaginer que le cœur d’un homme, qui en avait tant, ait soudain cessé de battre pour lui, pour nous ? Nous savions qu’au quotidien, l’usait une maladie qu’il l’affrontait avec courage, ironie et élégance. Ce dont il faisait preuve en toute chose, en toutes circonstances.

 

L’automobile de collection est orpheline d’un infatigable compagnon d’aventures, un éclaireur, un bienveillant. Les amateurs perdent un grand frère, un parrain en passion. Je perds, moi, un ami fidèle, attentionné, précieux.

 

Rétroviseur, le magazine qu’il dirigeait après avoir été l’un des pères d’Autorétro, va paraître dans quelques jours ; sans lui, mais avec son dernier éditorial. Sa lecture sera difficile pour tous ceux qui l’aimaient -et ils étaient nombreux. Dans le numéro de novembre, il m’avait fait l’honneur de dresser mon portrait. Son dernier papier.

Puisque cela devait être le dernier, Cher Didier, je pouvais encore attendre…

 

Au bout de ces lignes, ma peine est grande. Mes pensées vont vers Eva, ton épouse, et Alexa, qui te secondait professionnellement.

 

Lucien-François Bernard

 

 

Aon Classic Car votre partenaire
assurance voiture de collectionassurance voiture d’exception

assistance voiture de collectionassistance voitures d’exception
renseignements , tarifs , demandes de devis sur www.aonclassiccar.fr
Aon Classic Car, l’assurance est une relation de confiance

 

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure