Bentley, plus gros recul du secteur de l'automobile de sport et de luxe en 2015, malgré l'arrivée du Bentayga. L'effet sur les ventes du nouveau SUV sera très perceptible en 2016 et permettra d'inverser résolument la tendance. (copright archives AgrippA mediA /// archives Bentley)

Bentley, plus gros recul du secteur de l'automobile de sport et de luxe en 2015, malgré l'arrivée du Bentayga. L'effet sur les ventes du nouveau SUV sera très perceptible en 2016 et permettra d'inverser résolument la tendance.
(copright archives AgrippA mediA /// archives Bentley)

MARCHÉ DES VOITURES DE LUXE ET DE SPORT :
NOUVEAUX RECORDS DE VENTES EN 2015

DANS UN MARCHÉ GLOBALEMENT CHAOTIQUE, LE SECTEUR DE L'AUTOMOBILE DE SPORT ET DE LUXE A, UNE ANNÉE DE PLUS, BATTU DES RECORDS EN 2015. UN RÉSULTAT GLOBAL QUI, EXAMINÉ DANS LE DÉTAIL, MONTRE CEPENDANT QUELQUES SIGNES INQUIÉTANTS POUR CERTAINES MARQUES AUX RÉSULTATS DÉGRADÉS.

Encore une année faste ! 2015, dont les hoquets économiques n’ont pas épargné l’automobile, a malgré tout permis aux constructeurs d’exception d’afficher des chiffres de ventes records : plus de 380 000 voiture de sport et de luxe vendues.

Comme en 2014, deux marques notamment affichent une progression à deux chiffres : Porsche et Maserati.

Le constructeur allemand reste le leader du secteur de l’automobile d’exception (58% de parts de marché). Pour la première fois de son histoire, ses ventes ont dépasser la barre des 200 000 unités -et cela très nettement (225 121 véhicules). Le constructeur italien, lui, qui continue de structurer son offre en étoffant sa gamme, n’a pas encore communiqué de chiffres officiels. Ils n’atteindront sans doute pas les 50 000 exemplaires vendus comme Maserati l’espérait -en raison de l’arrivée différée du 4×4 de la gamme, le Levante, et de la chute des ventes en Chine- mais ce n’est qu’une pause vers de nouveaux records que l’arrivée (enfin !) du Levante permettra de battre en 2016.

Le troisième poids-lourd du secteur, Jaguar, reste quasi étal en 2015 avec 83 986 voitures vendues, soit à peine 3% d’augmentation par rapport à 2014. C’est peu, mais toujours mieux que de voir ses ventes reculer comme deux marques emblématiques : Rolls-Royce et Bentley. Les anciennes jumelles reculent respectivement de 6,84 et 8,35%. Aston Martin, qui reste discret et tarde à donner ses résultats, serait également sur le reculoir.

Et Ferrari ? Quand Ferrari prend froid, c’est tout le secteur qui se met à trembler. D’abord de peur, ensuite quand la maladie se déclare… Pour l’heure, Maranello tient vaillamment ses objectifs. Ce que le marché Chinois ou le marché russe ne prennent pas, le reste du monde l’absorbe et en redemande. Résultat une légère accélération de la croissance de ses ventes : +5,64% en 2015 contre +4,81 en 2014. C’est moins qu’espéré par l’état-major de la marque, mais la “gestion de la pénurie”, c’est à dire le système d’insatisfaction permanente organisé et imposé aux clients de la marque qui attendent toujours plus d’un an leur voiture permet actuellement de lisser les soubresaut des carnets de commandes qui s’essoufflent dans certaines régions du monde.

La belle surprise 2015 vient de Lamborghini qui grignote année après année des parts de marché grâce à une politique de modèles à très forte identité. Le volume produit reste l’un des plus faibles du secteur, mais le Taureau se rapprochera un peu plus l’année prochaine de Rolls-Royce et Aston Martin -surtout si ces derniers continuent de ralentir.

Le Salon de l’Automobile de Genève qui arrive (3 au 13 mars) va permettre à chacun de montrer ses biceps et de se relancer avec de nouveau modèles.

 

LES VENTES 2015 DU « STAR 10* » :
(chiffres constructeurs, sauf Aston Martin et Maserati qui sont des estimations)

LES VENTES DU

« STAR 10 »

2014

2015

PROGRESSION

ASTON MARTIN

4 200

4 000

-4,76%

BENTLEY

11 020

10 100

-8,35%

BUGATTI

non connues

non connues

-

FERRARI

7 255

7 664

+5,64%

JAGUAR

81 570

83 986

+2,96%

LAMBORGHINI

2 530

3 245

+28,26%

MASERATI

36 450

45 000

+23,46%

McLAREN

1 648

1 654

+0,36%

PORSCHE

189 849

225 121

+18,58%

ROLLS-ROYCE

4 063

3 785

-6,84%

TOTAL

338 585

384 555

+13,58%

 

*LE « STAR 10 », NOTRE CLUB TRÈS FERMÉ !

Nous nommons « Star 10 » le club virtuel très fermé des dix constructeurs historiquement exclusivement dédiés aux voitures de sport et de luxe. Soit, par ordre alphabétique : Aston Martin, Bentley, Bugatti, Ferrari, Jaguar, Lamborghini, Maserati, McLaren, Porsche et Rolls-Royce. Il s’agit, selon la typologie européenne, des constructeurs de voitures des segments « H2 » (berlines de luxe), « SUV luxe » et « Sport ». Ne sont pas intégrés dans notre « Star 10 » Audi, BMW et Mercedes qui, même si certains de leurs modèles entrent dans la catégorie « Luxe » ou « Sport », sont cependant des constructeurs généralistes (dont les ventes sur ces segments sont également en hausse). De même les constructeurs de supercars en micro-séries (Koenigsegg, Pagani,…) n’y figurent-ils pas en raison de leurs trop petits volumes de production ♦

 

Aon Classic Car votre partenaire
assurance voiture de collectionassurance voiture d’exception
assistance voiture de collectionassistance voitures d’exception
renseignements , tarifs , demandes de devis sur www.aonclassiccar.fr
Aon Classic Car, l’assurance est une relation de confiance

 

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure