La Porsche 911 R va redonner aux amoureux des sportives –d’apparence- plus radicale l’envie de reprendre le volant pour des escapades strictement à deux. La banquette arrière a été supprimée. (copyright archives AgrippA mediA /// archives Ing. Porsche AG)

La Porsche 911 R va redonner aux amoureux des sportives –d’apparence- plus radicale l’envie de reprendre le volant pour des escapades strictement à deux. La banquette arrière a été supprimée.
(copyright archives AgrippA mediA /// archives Ing. Porsche AG)


Les 991 exemplaires de la Porsche 911 R seraient déjà presque tous pré-vendus. Courrez en concession ou attendez les occasions (qui ne se présenteront pas avant longtemps…). (copyright archives AgrippA mediA /// archives Ing. Porsche AG)

Les 991 exemplaires de la Porsche 911 R seraient déjà presque tous pré-vendus. Courrez en concession ou attendez les occasions (qui ne se présenteront pas avant longtemps…).
(copyright archives AgrippA mediA /// archives Ing. Porsche AG)


La Porsche 911 R est équipée de série de freins en céramique qui donnent encore plus de mordant à un dispositif déjà très performant chez Porsche lorsqu’il n’est qu’en acier. (copyright archives AgrippA mediA /// archives Ing. Porsche AG)

La Porsche 911 R est équipée de série de freins en céramique qui donnent encore plus de mordant à un dispositif déjà très performant chez Porsche lorsqu’il n’est qu’en acier.
(copyright archives AgrippA mediA /// archives Ing. Porsche AG)


Privée de sa boîte de vitesse robotisée, la 911 R voit ses capacités d’accélération légèrement se dégrader par rapport à la GT3 RS. Mais elle gagne en vitesse de pointe. (copyright archives AgrippA mediA /// archives Ing. Porsche AG)

Privée de sa boîte de vitesse robotisée, la 911 R voit ses capacités d’accélération légèrement se dégrader par rapport à la GT3 RS. Mais elle gagne en vitesse de pointe.
(copyright archives AgrippA mediA /// archives Ing. Porsche AG)


Moins, c’est plus : la Porsche 911 R est facturée par Porsche 8 000 euros de plus que la 911 GT3 RS (environ 193 000 euros pour la R  contre 184 925 euros pour la RS). (copyright archives AgrippA mediA /// archives Ing. Porsche AG)

Moins, c’est plus : la Porsche 911 R est facturée par Porsche 8 000 euros de plus que la 911 GT3 RS (environ 193 000 euros pour la R contre 184 925 euros pour la RS).
(copyright archives AgrippA mediA /// archives Ing. Porsche AG)


PORSCHE 911 R :
MOINS C’EST -BEAUCOUP- PLUS !

POUR VOUS EN OFFRIR PLUS, LA NOUVELLE PORSCHE 911 R EN EMPORTE MOINS. MOINS D’ÉLECTRONIQUE, MOINS D’AIDES À LA CONDUITE, MOINS D’EXTENSIONS AÉRODYNAMIQUES. ET LA VOILÀ SOUDAIN (RE)DEVENUE PLUS BELLE, PLUS RAPIDE, PLUS EXCLUSIVE. DONC PLUS DÉSIRABLE.

Certaines initiales mettent instantanément l’amateur face à sa pure passion : GTO, GTZ, SLR, CSL… Chez Porsche, le R a l’odeur de l’huile chaude de l’aventure sportive. Le goût du champagne de la victoire aussi. En mémoire d’un temps –1969- où Gérard Larrousse remportait le Tour de France auto au volant d’une 911 R, voiture de course homologuée pour la route, en faisant la nique aux Corvette, aux Alfa, aux Alpine, aux Cooper. Porsche retrouve cet ADN au Salon de Genève cette année –ou du moins nous le livre avec moins de fards que d’habitude.

La Porsche 911 R c’est la « sportive rétrograde » : comme lorsqu’un horloger abandonne le quartz pour revenir au mouvement mécanique, enlève des fonctions sur une montre pour mieux nous faire apprécier son savoir-faire et nous redonner le goût des garde-temps. La 911 R façon 2016 a ainsi tout d’une GT3, mais sans chichi, sans opulence, sans manches bouffantes. Retour à une ambiance de performance brute.

 

L’AILERON DE LA GT3 A DISPARU, ENFIN !

 

Plus d’aileron arrière incongru mais une queue de canard rétractable, plus d’intérieur trop cossu, mais de fins baquets en carbone habillés d’un décor pied-de-poule comme avant, à l’époque de la « 911 d’autrefois ». Au revoir la boîte de vitesse automatique à sept rapports, bonjour la boîte mécanique à six rapports. Adieu moquettes ministérielles, capitonnages, verres doublés, bonjour tissus légers et polycarbonate. Ah qu’il est bon ce luxueux parfum de simplicité ! Juste ce qu’il faut de rusticité pour nous rappeler que Porsche a construit sa légende à coup de drapeaux à damier…

En se dépouillant subtilement pour nous rappeler que son caractère dominant est la course, la 911 R se redonne le goût de la performance et réveille les fourmis dans nos pieds : le six cylindres atmosphérique 3998 cm3 de la GT3 RS continue à mettre à votre disposition ses 500 ch, mais il n’a plus que 1370 kg à pousser (contre 1420 kg auparavant) avec ses roues arrière motrices.

 

LE ROBOT PLUS EFFICACE QUE L’HOMME…

 

Ces « dégradations évoluées » donnent à la Porsche 911 R une petite quinzaine de km/h en plus en vitesse de pointe (323 km/h contre 310 km/h sur la GT3 RS), mais l’abandon de la boîte de vitesse robotisée à double embrayage (la fameuse « PDK », pour « Porsche Dopplekupplung ») rabote de quelques dixièmes la capacité d’accélération (le robot passe les rapports de vitesse plus vite que nous…) : 3,8 s de 0 à 100 km/h (3,3 s pour la GT3 RS), 11,6 s de 0 à 200 km/h (10,9 s pour la GT3 RS).

Vous voulez une 911 R, évidemment… Il vous faut donc courir chez votre concessionnaire : les 991 voitures de la série limitée ont presque toutes été commandées par des clients qui ont dégainé plus vite que les autres pour signer un chèque d’environ 194 000 euros (contre 185 000 euros pour la GT3 RS). Moins c’est plus. Le prix de la nostalgie.

 

 

Aon Classic Car votre partenaire
assurance voiture de collectionassurance voiture d’exception
assistance voiture de collectionassistance voitures d’exception
renseignements , tarifs , demandes de devis sur www.aonclassiccar.fr
Aon Classic Car, l’assurance est une relation de confiance

 

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure