Le chevalier de Knyff, barbe et casquette au vent, au volant flanqué de son mécanicien, lancé à plus de 70 km/h au volant de sa Panhard et Levassor sur les routes poudreuses de la première étape du Tour Auto 1899. (copyright archives AgrippA mediA /// Fonds ACF)

Le chevalier de Knyff, barbe et casquette au vent, au volant flanqué de son mécanicien, lancé à plus de 70 km/h au volant de sa Panhard et Levassor sur les routes poudreuses de la première étape du Tour Auto 1899.
(copyright archives AgrippA mediA /// Fonds ACF)


René de Knyff a survolé ce premier Tour Auto couru du 16 au 25 juillet 1899. Non seulement il était souvent le plus rapide, mais sa Panhard et Levassor avait fait preuve d’une remarquable fiabilité. Il remporta 4 des 7 étapes. (copyright archives AgrippA mediA /// Fonds ACF)

René de Knyff a survolé ce premier Tour Auto couru du 16 au 25 juillet 1899. Non seulement il était souvent le plus rapide, mais sa Panhard et Levassor avait fait preuve d’une remarquable fiabilité. Il remporta 4 des 7 étapes.
(copyright archives AgrippA mediA /// Fonds ACF)


Knyff, né en Belgique, mais qui se fera naturalisé français en 1914, était tout à la fois un financier avisé, un excellent pilote, et l’un des administrateurs de la société Panhard et Levassor pour qui il remporta ce premier Tour Auto. (copyright archives AgrippA mediA /// Fonds ACF)

Knyff, né en Belgique, mais qui se fera naturalisé français en 1914, était tout à la fois un financier avisé, un excellent pilote, et l’un des administrateurs de la société Panhard et Levassor pour qui il remporta ce premier Tour Auto.
(copyright archives AgrippA mediA /// Fonds ACF)


René de Knyff à bord de sa Panhard & Levassor 40 HP lors du Paris-Berlin organisé par l’Automobile Club de France en 1901. Il va terminer 3e derrière Henri Fournier (Mors 60 HP) et Léonce Girardot (Panhard & Levassor 40 HP). (copyright archives AgrippA mediA /// Fonds ACF)

René de Knyff à bord de sa Panhard & Levassor 40 HP lors du Paris-Berlin organisé par l’Automobile Club de France en 1901. Il va terminer 3e derrière Henri Fournier (Mors 60 HP) et Léonce Girardot (Panhard & Levassor 40 HP).
(copyright archives AgrippA mediA /// Fonds ACF)


Trésor d’Archives
LE PREMIER TOUR AUTO !

CHAQUE SEMAINE, EXTRAITE DE NOS ARCHIVES OU DES MEILLEURES PHOTOTHÈQUES, UNE IMAGE EXCEPTIONNELLE RACONTE LES GRANDES HEURES DE L’AUTOMOBILE.
C'EST "TRÉSOR D'ARCHIVES".
LE 25e TOUR AUTO HISTORIQUE A CONSACRÉ DE BEAUX VAINQUEURS SAMEDI À CANNES, JEAN-PIERRE LAJOURNADE ET CHRISTOPHE BOUCHET. BIEN AVANT EUX, EN 1899, UN PILOTE AUX ALLURES DE LOUP DE MER, BARBE FOURNIE ET CASQUETTE BLEU MARINE, AVAIT REMPORTÉ LA TOUTE PREMIÈRE PREMIÈRE ÉDITION DE L'ÉPREUVE, ATTEIGNANT PARFOIS LA VITESSE DÉMENTIELLE DE 70 KM/H ! CE GLORIEUX AÎNÉ, C'ÉTAIT LE CHEVALIER DE KNYFF...

Samedi 15 juillet 1899, place de la Concorde à 500 mètres du Grand Palais d’où sont partis la semaine dernière les 236 concurrents de la 25e édition du Tour Auto Historique, les derniers engagés du premier Tour de France Automobile remplissent leurs formalités techniques et administratives. Le lendemain, dimanche 16 juillet, ils sont 67 à s’élancer pour neuf jours de course (en fait sept jours de course et deux jours de repos). Neuf jours pour couvrir une boucle d’un peu moins de 2500 km (spéciales et liaisons) de Paris à Paris en passant par Nancy, Aix-les-Bains, Vichy, Périgueux, Nantes et Cabourg.

Lors de cette première édition, les monstres mécaniques et leurs équipages vont beaucoup souffrir de la chaleur sur des routes parfois fort peu carrossables. L’inventeur de l’épreuve, le journaliste Paul Meyan (qui avait aussi créé l’Automobile Club de France en 1895 en compagnie du comte de Dion et du baron de Zuylen), avait pourtant fait ce qu’il pouvait et reconnu le parcours pendant plus d’un an pour trouver les meilleures voies de circulation avec l’aide des automobiles-clubs locaux…

C’est le chevalier de Knyff qui est rentré à Paris cette année-là en vainqueur au volant de sa Panhard et Levassor 16 chevaux. Couvrant la distance en 44 heures 43 minutes et 39 secondes. Sa moyenne sur les secteurs chronométrés ? Presque 50 km/h ! “De la folie !“, commenteront les journaux…

 

Aon Classic Car votre partenaire
assurance voiture de collectionassurance voiture d’exception

assistance voiture de collectionassistance voitures d’exception
renseignements, tarifs, expertises, demandes de devis sur www.aonclassiccar.fr
Aon Classic Car, l’assurance est une relation de confiance

 

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure