Le Futurliner : un design à mi-chemin entre la locomotive "Santa Fe" et le toaster "Dualit" (copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)

Le Futurliner : un design à mi-chemin entre la locomotive "Santa Fe" et le toaster "Dualit"
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)


La caravane des Futurliner arrivant dans une ville (copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)

La caravane des Futurliner arrivant dans une ville
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)


La première série des Futurliner en 1936 (copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)

La première série des Futurliner en 1936
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)


La seconde série des Futurliner construite en 1939 (copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)

La seconde série des Futurliner construite en 1939
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)


En quelques minutes, les Futurliner livraient aux spectateurs les merveilles de leurs entrailles (copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)

En quelques minutes, les Futurliner livraient aux spectateurs les merveilles de leurs entrailles
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)


Chaque Futurliner était dédié à une thématique technologique (copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)

Chaque Futurliner était dédié à une thématique technologique
(copyright archives AgrippA-mediA /// archives GM Heritage)


En 1936, le premier véhicule de la  « Parade of Progress » de GM s’appelle le « Streamliner ». (copyright archives AgrippA mediA /// archives GM Heritage)

En 1936, le premier véhicule de la « Parade of Progress » de GM s’appelle le « Streamliner ».
(copyright archives AgrippA mediA /// archives GM Heritage)


FUTURLINER :
LA PARADE DU PROGRÈS DE GENERAL MOTORS

EN 1936, GENERAL MOTORS LANCE SUR LES ROUTES AMÉRICAINES UNE CARAVANE PUBLICITAIRE POUR PROMOUVOIR LA MEILLEURE TECHNOLOGIE DU MONDE : CELLE DE L’AMÉRIQUE… ET ACCESSOIREMENT FAIRE LA PROMOTION DE SES AUTOMOBILES ! HARLEY EARL, CHEF STYLISTE DE GM, IMAGINE POUR CELA UNE CARAVANE DE VÉHICULES FANTASTIQUES : LES "STREAMLINER" PUIS, EN 1939, LES "FUTURLINER".

En 1936, General Motors lance à travers les États-Unis “The Parade of Progress” (“La Parade du Progrès”). Une initiative née dans le bouillonnant cerveau du directeur de la Recherche du constructeur, Charles Kettering. Cette caravane monte son chapiteau chaque jour dans une ville différente pour porter la bonne parole de l’Amérique technologique triomphante.
La cavalcade mécanique ne fait pas directement la promotion des modèles de la GM mais expose tout ce que le progrès technique a de beau et bon pour l’Homme. Et, accessoirement, montre comment le constructeur américain est à la pointe de cette révolution ! Le message est clair : la technologique américaine est ce qu’il y a de meilleur pour l’Humanité. Et le meilleur de la technologie américaine, c’est GM. By the way, regardez donc comme notre nouvelle gamme est belle…

La page 1 du catalogue de la « Parade of Progress » de 1953. <br />(copyright archives AgrippA mediA /// archives GM Heritage)

Cette cavalcade publicitaire rencontre un énorme succès. Bien vite, elle est attendue avec autant d’impatience que celle du cirque Ringling, Barnum & Bailey. Les journaux couvrent ses déplacements, annoncent son arrivée, racontent ses animations. Mais le spectacle n’est pas uniquement sous son chapiteau. La caravane est un événement à elle seule, rassemblant des dizaines de camions et de voitures décorés.

La page 2 du catalogue de la « Parade of Progress » de 1953. <br />(copyright archives AgrippA mediA /// archives GM Heritage)

En 1939, la Parade du Progrès entame sa deuxième campagne à partir de l’Exposition Universelle de New York. Cette fois-ci, pour convoyer les dizaines de démonstrateurs, leurs expositions thématiques sur l’aéronautique, la télévision ou les miracles de la fée électricité, GM a construit des véhicules spéciaux, au design avant-gardiste : des semi-remorques et des bus, les “Futurliner“, qui deviennent très vite les vedettes du show. Construits en aluminium, équipés d’une mécanique GMC, ils ont été, comme les semi-remorques, imaginés par Harley Earl, responsable du design de GM. Ils sont un croisement entre l’autobus de la Greyhound line, la locomotive “streamline” Santa Fe et le célèbre toaster Dualit. Conduits par un seul homme installé au centre d’un poste de pilotage posé à trois mètres cinquante du sol, ils déplient à l’arrêt leurs panneaux latéraux pour exposer les trésors installés dans leurs entrailles.

Les pages 3,4 et 5 du catalogue de la « Parade of Progress » de 1953. <br />(copyright archives AgrippA mediA /// archives GM Heritage)

Ironie du sort, c’est l’une des attractions présentées par la caravane qui va sceller le destin de la “Parade du Progrès” et envoyer les Futurliner à la casse : la télévision. Avec son développement, les Américains reçoivent désormais la bonne parole publicitaire directement dans leur salon sans avoir besoin de se déplacer… En 1956, GM met prématurément fin à sa troisième campagne lancée en 1953 et disperse bus et remorques.

La page 6 du catalogue de la « Parade of Progress » de 1953. <br />(copyright archives AgrippA mediA /// archives GM Heritage)

Sur les vingt-et-un véhicules spéciaux de la “Parade of Progress“, seuls sept des douze Futurliner avaient été retrouvés et, pour la plupart, restaurés avec attention (leur cote s’établit actuellement entre 4 et 5 millions de dollars l’exemplaire). On croyait en revanche toutes les remorques disparues, jusqu’à la trouvaille l’année dernière d’un groupe de collectionneurs qui a offert sa “sortie de grange” au National Auto and Truck Museum d’Auburn dans l’Indiana. Le programme de restauration s’étalera au minimum sur trois ans.

 

 

Aon Classic Car votre partenaire
assurance voiture de collectionassurance voiture d’exception

assistance voiture de collectionassistance voitures d’exception
renseignements, tarifs, expertises, demandes de devis sur www.aonclassiccar.fr
Aon Classic Car, l’assurance est une relation de confiance

 

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure