Les Groupe C en piste. (photo copyright archives AgrippA mediA /// archives Peter Auto - Jean-Marie Biadatti)

Les Groupe C en piste.
(photo copyright archives AgrippA mediA /// archives Peter Auto - Jean-Marie Biadatti)

GRAND PRIX DE L’ÂGE D’OR 2016 :
TOUS À DIJON !

52e GRAND PRIX DE L’ÂGE D’OR SUR LE CIRCUIT DE DIJON. NEUF DISCIPLINES AU PROGRAMME POUR L’UN DES PLUS BEAUX RENDEZ-VOUS HISTORIQUES FRANÇAIS.

Le sport automobile a ses lieux saints. Dijon-Prenois en est un, sacralisé depuis ce 1er juillet 1979 qui vit s’y jouer, roues dans roues, l’un des plus beaux duels de l’ère moderne de la Formule 1 entre Gilles Villeneuve et René Arnoux. Et tandis que ces deux funambules luttaient pour la deuxième place que le Canadien finit par décrocher, loin devant, Jean-Pierre Jabouille remportait lui le premier Grand Prix de Renault.

Inauguré en 1972, rallongé en 1975, Dijon-Prenois a vu le championnat du monde de F1 faire sa dernière escale en 1984. Mais il ne s’est pas endormi pour autant depuis. Championnat du monde d’Endurance, épreuves de monoplaces nationales, championnat GT et même DTM, toutes les catégories ont visité et visitent encore un jour où l’autre cette piste technique, vallonnée, qui ne pardonne aucune erreur. Les compétitions historiques, elles, ont depuis longtemps fait de Dijon, monument prestigieux de l’histoire du sport automobile, l’un de leurs circuits de prédilection.

+GPAO2016_210X297 - copie 72 x 1000C’est donc en toute logique que le Grand Prix de l’Âge d’Or, né en 1964 à l’initiative de Serge Pozzoli et Jacques Potherat sous le nom de Coupe de l’Âge d’Or sur le circuit de Rouen-Les-Essart avant de s’installer à Montlhéry en 1968, a fait de Dijon depuis 2005 son nouveau terrain de jeu. Peter Auto, qui en fut longtemps le promoteur pendant les années Montlhéry, a repris la gestion de la manifestation en 2014 l’occasion de la 10e édition bourguignonne.

Bénéficiant d’une météo estivale, le 51e Grand Prix de l’Age d’Or fut en 2015 un grand succès. La météo de ce 52e GPAO sera moins belles que celle de l’année dernière, mais finalement moins calamiteuse que redouté. Elle permettra aux neuf plateaux de s’exprimer sans retenue.

Le plus spectaculaire d’entre eux sera le « Groupe C Racing ». L’une des plus belles séries historiques qu’il soit permis de voir actuellement en Europe : à la fin des année quatre-vingts, par la volonté de constructeurs lassés d’une Formule 1 à l’ambiance capricieuse, le championnat du monde d’Endurance a vu arriver dans ses paddocks les plus belles autos que la discipline n’y avait jamais comptées. Jusqu’au début des années quatre-vingt-dix, les « Groupe C » (baptisées ainsi en référence au règlement technique auquel elles répondaient), ont ainsi offert au public des courses dont l’intensité valait bien celle des Grand Prix. Le « Group C Racing », apparu en 2010 à l’occasion des « Dix Mille Tours » organisés par Peter Auto au Castellet, permet aux collectionneurs de revenir en piste au volant de ces exceptionnelles machines. A ne manquer sous aucun prétexte.

 

 

Aon Classic Car votre partenaire
assurance voiture de collectionassurance voiture d’exception

assistance voiture de collectionassistance voitures d’exception
renseignements, tarifs, expertises, demandes de devis sur www.aonclassiccar.fr
Aon Classic Car, l’assurance est une relation de confiance

 

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure