Citroën avait fait construire des voitures de présérie de la Traction 22CV à moteur V8. Michelin prenant le contrôle de la marque ordonna leur destruction. Elles auraient donc totalement disparu. A moins que quelques techniciens n’aient désobéi ou mal exécuté l’ordre... (copyright archives AgrippA-mediA /// Fonds Montén /// archives Citroën)

Citroën avait fait construire des voitures de présérie de la Traction 22CV à moteur V8. Michelin prenant le contrôle de la marque ordonna leur destruction. Elles auraient donc totalement disparu. A moins que quelques techniciens n’aient désobéi ou mal exécuté l’ordre...
(copyright archives AgrippA-mediA /// Fonds Montén /// archives Citroën)


La Bugatti 57 Atlantic/Aero construite sur le châssis n°57453 est sans doute l’une des voitures disparues les plus mythiques. Elle s’est volatilisée après avoir été aperçue pour la dernière fois dans le sud de la France peu avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale. (copyright archives AgrippA-mediA /// Fonds Montén)

La Bugatti 57 Atlantic/Aero construite sur le châssis n°57453 est sans doute l’une des voitures disparues les plus mythiques. Elle s’est volatilisée après avoir été aperçue pour la dernière fois dans le sud de la France peu avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale.
(copyright archives AgrippA-mediA /// Fonds Montén)


Audi recherche toujours des Auto Union disparues de l’autre côté de l’ex-Rideau de Fer, capturées par l’Armée Rouge et envoyées vers les laboratoires scientifiques soviétiques pour y être décortiquées et leurs matériaux et technologies minutieusement analysés. Peu à peu, des éléments ressortent. (copyright archives AgrippA-mediA /// Fonds Montén)

Audi recherche toujours des Auto Union disparues de l’autre côté de l’ex-Rideau de Fer, capturées par l’Armée Rouge et envoyées vers les laboratoires scientifiques soviétiques pour y être décortiquées et leurs matériaux et technologies minutieusement analysés. Peu à peu, des éléments ressortent.
(copyright archives AgrippA-mediA /// Fonds Montén)


LE MYSTÈRE
DES VOITURES DISPARUES…

IL Y A DANS L’HISTOIRE DES MARQUES DES CHAÎNONS MANQUANTS. ON PERD SOUDAIN TOUTE TRACE DE VOITURES MAJEURES, DE COURSE COMME DE ROUTE. DÉTRUITES ? ENDORMIES AU FOND D’UNE GRANGE ?
EN MARGE DE DEUX DES MARQUES LES PLUS CHASSÉES, FERRARI ET MASERATI, VOICI QUELQUES AUTRES RAISONS DE CONTINUER À FANTASMER…
. PREMIÈRE PARTIE : LES FERRARI DISPARUES
. DEUXIÈME PARTIE : LES MASERATI DISPARUES
. TROISIÈME PARTIE : AUTRES DISPARUES CÉLÈBRES

En dehors de Ferrari et Maserati, d’autres marques entretiennent dans le cœur des collectionneurs le fol espoir de la découverte de belles voitures disparues.

Bugatti a suscité, très tôt, des chasses aux trésors. Dès les années soixante, la marque française a fait l’objet de recherches, les modèles les plus prestigieux ont été pistés dans le monde entier –notamment par les Britannique, les Français et les Américains. Un engouement qui n’a jamais faibli. Les voitures qui enflamment toujours autant les esprits sont les 35, 37 et 51 de Grand Prix et bien sûr les 57. La fameuse 57 Atlantic/Aero manquante (châssis n°57453) est à mettre en haut de la liste. Vue pour la dernière fois en France sur la Côte d’Azur à la veille de la seconde guerre mondiale, elle n’est jamais réapparue. Beaucoup la cherchent. D’autres nient son existence prétendent qu’elle fut recarrossée, voire qu’il s’agit d’une confusion avec une autre Atlantic. Comme si le fait de ne pas la trouver prouvait qu’elle n’existe pas ! La voiture n’est pas pourtant pas un mythe, en attestent quelques photos. Elle dort peut-être quelque part dans le sud de la France.

Et que dire des chasseurs de « 22 » Citroën dont on ne connaît que quelques pièces détachées ? Régulièrement, la rumeur d’un vieux passionné ayant conservé l’une d’elles dans son garage –contrevenant ainsi aux instructions de les détruire- enflamme internet. Pour le moment, n’a été retrouvé qu’un entourage de phare. Voilà pourtant plus d’un demi-siècle que toutes les pistes sont explorées. Mais rien ne dit qu’un de ces jours, en France voire à Madagascar où l’un des exemplaires aurait été vu…

 

DES AUTO UNION DE GRAND PRIX TOUJOURS CACHÉES EN RUSSIE…

 

Autre thème fantasmatique : la dissimulation des voitures de Grand Prix à l’ouverture des hostilités en 1939. Au déclenchement de la seconde guerre mondiale, en France comme dans les autres pays envahis par l’Allemagne, quand certains enterrent leur or, d’autres mettent à l’abri voitures, châssis et moteurs. Si les récits de ces escamotages sont parfois très romancés, il est avéré que nombre de voitures ont été dissimulées et jamais retrouvées. Souvent parce que leur propriétaire a été emporté par la tourmente du conflit. Les légendes de Bugatti, d’Alfa Romeo, de Maserati emmurées ou enterrées n’en sont pas toujours. Pareils cas ont existé. Pour preuve une exhumation en Italie en 1980, une autre en France dans les années quatre-vingt dix, et plus récemment en République Tchèque.

Par ailleurs, l’Armée Rouge, au fil de sa progression, a parfois « capturé » celles qui lui tombaient sous la main. Pour en faire quoi ? Elles furent tantôt démantelées et les précieux matériaux récupérés, tantôt chargées dans des wagons pour des destinations inconnues, enfermées dans des casernes, ou oubliées. Certaines ont été retrouvées, d’autres pas. Le nombre possible de caches dans le pays-continent qu’est l’ex-URSS et ses satellites ne facilite pas les recherches. Et conduit à d’usantes « campagnes de fouilles ».

 

CHASSEURS DE TRÉSORS, UNISSEZ VOS EFFORTS !

 

Un de nos amis collectionneurs allemand, persuadé que deux Alfa Romeo de Grand Prix dorment quelque part dans la banlieue de Varsovie, effectue presque chaque année depuis les années quatre-vingts un voyage sur place. Sans succès à ce jour. Il a même essayé de s’y faire expatrier par la banque qui l’emploie afin de les traquer avec plus de facilités !

Si ce sujet vous passionne, si vous vous sentez l’âme d’un Indiana Jones de l’automobile, rejoignez d’autres « aventuriers du châssis perdu » regroupés sur la page Facebook « Lost Cars / Voitures Disparues ». Des collectionneurs de tous les continents y échangent des informations, des pistes, de nouvelles énigmes. Régulièrement, un graal retrouve la lumière. Tout est affaire de méthode et de pugnacité. Howard Carter, le découvreur de la tombe de Toutânkhamon, ou Heinrich Schliemann, qui exhuma Troie et Mycènes, s’ils ont parfois été déprimés, n’ont jamais baissé les bras. Leurs histoires respectives montrent pourtant qu’il y aurait parfois eu de quoi …

POUR EN SAVOIR PLUS :
. PREMIÈRE PARTIE : LES FERRARI DISPARUES
. DEUXIÈME PARTIE : LES MASERATI DISPARUES

 

 

Aon Classic Car votre partenaire
assurance voiture de collectionassurance voiture d’exception

assistance voiture de collectionassistance voitures d’exception
renseignements , tarifs , demandes de devis sur www.aonclassiccar.fr
Aon Classic Car, l’assurance est une relation de confiance

 

 

S'assurer avec
Aon Classic Car
Votre devis personnalisé
Assurance, Assistance :
contrats et tarifs sur mesure